S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Coopération
La discrète visite au Maroc du ministre français de l’Agriculture

26.12.2023 à 12 H 38 • Mis à jour le 26.12.2023 à 12 H 38 • Temps de lecture : 2 minutes
Par Soufiane Sbiti

C'est la première visite bilatérale d'un ministre français au Maroc, après la détente des tensions entre Paris et Rabat. Discrètement, comme déjà annoncé par Le Desk, le ministre français de l'Agriculture, Marc Fesneau, s'était rendu au Maroc les 13 et 14 décembre. Une date qui coïncidait avec le passage éclair de l'ex-président Nicolas Sarkozy au Maroc, afin de faire la promotion de son dernier livre...


Au moment de sa visite, alors que les deux pays commençaient à peine à se rabibocher, aucune communication ne sera faite de la part des deux ministères au sujet du programme prévu. Il faudra attendre ce 26 décembre, dans une courte vidéo, pour que Fesneau dresse comme un compte-rendu de son séjour au Maroc.


« La sécurité et la souveraineté alimentaire ont été au centre de nos discussions et de nos préoccupations », a-t-il fait savoir, ajoutant que « la coopération franco-marocaine, dans toutes ses composantes  scientifique, sanitaire, technique, enseignement, et dans ses dimensions méditerranéennes et africaines est un atout au service de la sécurité alimentaire en Afrique et dans le monde ».


De la vidéo, on apprend que Marc Fesneau a pu rencontrer tout d'abord Redouane Arrach, secrétaire général du ministère de l'Agriculture, avant de pouvoir s'entretenir après avec Mohammed Sadiki. « Vous êtes le premier ministre du gouvernement français à effectuer une visite bilatérale au Maroc », peut-on par ailleurs entendre Christophe Lecourtier, s'exprimant lors d'un repas, et visiblement ravi de voir les relations franco-marocaines se réactiver, alors qu'une ambiance morose prédominait depuis son arrivée à la chancellerie française.


Marc Fesneau a par ailleurs pu faire un détour à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) à Rabat, où des projets fruits de la coopération entre les deux pays lui ont été présentés. Sans oublier la banque de gènes de l'Icarda au Maroc, logée au sein de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV) de la capitale.


Enfin, le ministre a également pu se rendre à l'Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat, où il a pu rencontrer le président-directeur général du groupe OCP, Mostafa Terrab. « Si on ne peut pas vous avoir à Marrakech, c'est Marrakech qui vient à vous », glissera le patron du groupe. « Les salutations du président de la République à vous transmettre », répondra Marc Fesneau.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti