S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Armement
Le Maroc viserait l’acquisition du système de défense aérienne israélien Spyder

20.03.2023 à 02 H 46 • Mis à jour le 20.03.2023 à 02 H 46 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La Rédaction

Les Forces armées royales envisagent d'augmenter leurs systèmes de défense aérienne à moyenne portée. Dans ce contexte, plusieurs systèmes sont en cours d'évaluation, notamment israélien baptisé Spyder, estime le site d’informations militaires Defensa.


Dans un effort pour renforcer sa défense aérienne, le Maroc est passé de l'absence de systèmes à moyenne ou longue portée en quelques années à devenir un pays qui combine des systèmes de défense aérienne multicouches provenant de différentes sources, ajoute la même source qui cite le contrat de 500 millions de dollars pour le Barak MX.


Le Spyder, développé par Rafael Advanced Defense Systems est capable de défendre les points stratégiques, les forces mobiles et les centres urbains de toutes les menaces aériennes, y compris les missiles balistiques dans certaines de ses versions. Il a la capacité d'engager plusieurs cibles pour faire face à des attaques saturées menées par des drones suicides, des missiles de croisière et des bombes planantes.


Il comprend une famille de missiles à courte, moyenne et longue portée, les Spyder-LR d'une portée allant jusqu'à 80 km. Il est basé sur des missiles Python-5 avec un chercheur électro-optique qui combine imagerie thermique bi-bande (IIR) et CCD, ainsi que des missiles I-Derby-ER avec un moteur à double impulsion pour des portées plus longues.


La version Spyder-SR/ER a une autonomie entre 20 et 40 km, tandis que la version Spyder MR/LR atteint entre 60 et 80 km incorporant un moteur lanceur (booster) aux missiles. Il est possible que la version que le Maroc entend exploiter soit le Spyder-SR/ER à courte et moyenne portée avec le radar ELM-2106 en bande L et une portée de 180 km, suggère Defensa.


Le système Spyder est exploité par 8 pays, dont les Émirats arabes unis, premier pays arabe à l'avoir acquis, ainsi que la République tchèque, premier membre de l'OTAN à le déployer. Il est également en possession des forces armées de Géorgie, du Vietnam, de Singapour et des Philippines.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par