logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Africa Action Summit
Le président du Tchad, Idriss Déby sèche le sommet africain de Marrakech

16.11.2016 à 17 H 57 • Mis à jour le 16.11.2016 à 17 H 57 • Temps de lecture : 0 minutes
Par Pauline Maisterra

Le Président du Tchad Idriss Déby qui est également à la tête de la présidence en alternance de l’Union africaine, n’a pas participé au sommet africain (Africa Action Summit) organisé aujourd’hui en marge de la COP 22. Il a regagné N’Djaména mardi 15 novembre, après avoir assisté au sommet des chefs d’Etat à Marrakech, comme l’indique le site officiel du pays qui n’en dit pas plus sur son retour précipité. Au Tchad, un meeting prévu par l’opposition le 17 novembre a été annulé par les autorités tchadiennes, selon les informations relayées par Voice of America Afrique. Ce n’est pas la première interdiction : le 8 août dernier alors qu’Idriss Déby entamait son cinquième mandat, une série de manifestations organisées par ses opposants pour contester le résultat des élections, n’avait pas pu avoir lieu. Comme l’explique La Croix, le ministre de l’Intérieur avait expliqué que cette marche était de « nature à perturber l’ordre public, déstabiliser la population et intoxiquer l’opinion publique nationale et internationale ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par