Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Libéralisme
Maroc-CEDEAO: quand Amadeus cite Ricardo pour convaincre

25.04.2018 à 18 H 19 • Mis à jour le 25.04.2018 à 19 H 00
Par Kenza Filali
A Abidjan, la symphonie ultra-libérale d’Amadeus a atteint des sommets. Ali Benjelloun, un de ses compositeurs, a choisi de jouer un air classique de David Ricardo qu’il a interprété à sa manière. Mais aux oreilles de l’assistance, cette fausse note n’a pas été suivie de vivas…
Réservé aux abonnés Il vous reste 88% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par