Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Protocole
Maroc: suspension du baisemain royal en raison du coronavirus

12.03.2020 à 11 H 57 • Mis à jour le 12.03.2020 à 11 H 59
Par Souleiman Ketti

Le protocole royal semble s’être adapté aux mesures de précaution sanitaires de base en ces temps de pandémie mondiale du coronavirus déclarée par l’OMS.


Hier, mercredi 11 mars, le roi Mohammed VI nommait à Rabat quatre nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle.


Fait inédit, lors de cette première cérémonie du genre depuis l’expansion du Covid-19 à travers le monde, les personnalités désignées n’ont pas procédé, comme à l’accoutumée au traditionnel baisemain royal. Elles se sont tout juste prosternées à distance du souverain.



Le Maroc demeure toujours, selon le ministère de la Santé au stade 1 de l’épidémie. Jusqu’ici 6 cas d’infection ont été officiellement déclarés par les autorités sanitaires, dont un décès, celui d’une femme très âgée.


Une batterie de mesures a été prise très tôt par Rabat, comme l’annulation ou le report de tout type de rassemblements de masse. Une campagne de sensibilisation aux risques encourus de contamination a été lancée notamment sur les réseaux sociaux, alors que les perspectives économiques du royaume devraient être impactées comme l’a souligné le Haut commissariat au Plan.



Lire aussi : D’un Moulay Hassan à l’autre, petite histoire d’un baisemain chérifien

Par Souleiman Ketti