Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

CGEM
Meriem Bensalah clashe le président du Conseil d’Errachidia

13.02.2018 à 09 H 50 • Mis à jour le 13.02.2018 à 09 H 50
Par Kenza Filali

La CGEM a tenu mardi 6 février à Errachidia, son dernier Conseil d’administration sous l’ère Meriem Bensalah Chaqroun. A l’ordre du jour, l’approbation de l’arrêté des comptes pour l’année 2017 et le budget 2018. Au cours du conseil, le bureau de la Confédération patronale a fixé la date des élections et a arrêté le calendrier électoral. Le Conseil a ainsi approuvé la date du 22 mai 2018 pour la tenue de l’Assemblée Générale Ordinaire et Élective qui aura à statuer sur l’élection de la Présidence et la Vice-présidence Générale de la CGEM. Le Conseil national de l’entreprise (CNE), parlement de la CGEM, a tenu également une réunion.


Mais clou du spectacle, la veille, la rencontre organisée avec les membres du Conseil de la région Draâ-Tafilalet pour examiner les opportunités d’investissement a tourné au clash entre la présidente de la CGEM et le président du Conseil d’Errachidia. Alors que ce dernier avait invectivé l’assemblée prétendant qu’il n’aurait pas de réponse à ses questions en arabe, Bensalah s’ait saisie du micro pour le mettre en garde contre toute tentative de politisation de la rencontre soulignant son refus évident de dialogue avec le patronat au motif que ses représentants ne parleraient qu’en français.


« Vous parlez l’Amazighe ? », a-t-elle lancé, avant de lui reprocher sa discourtoisie envers les hôtes de sa région.


Par Kenza Filali