logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Concurrence
Rachat de 50 % de Red Bull Racing par Porsche: Rahhou accorde un délai supplémentaire

15.08.2022 à 12 H 15 • Mis à jour le 15.08.2022 à 12 H 18 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Soufiane Sbiti

Après le leak de fin juillet, où Ahmed Rahhou publiait un premier communiqué informant de l'opération de rachat de 50 % de Red Bull Racing par Porsche, les deux géants de la course automobile Formule 1 se faisant jusque là discrets, le Conseil de concurrence republie ce 15 août une seconde communication.


Dans le détail, il s'agit toujours de la même opération de rachat de l'Allemand Porsche de la moitié des activités de Red Bull Technology Limited. Les deux documents du Conseil de la concurrence font toujours état du même montage : deux opérations doivent être menées.


La première est relative à la création d'une entreprise commune, entre Dr. Ing. H.C.F Porsche Aktiengesllschaft et Red Bull Gmbh. La joint-venture devrait opérer en matière de fabrication d'unité de puissance (motorpropulseur). Dans son résumé non confidentiel, le Conseil de la concurrence précise que cette société développera et fabriquera une unité de puissance pour Red Bull Technology Ltd.


Quant à la seconde opération, elle porte sur une prise de participation et une prise de contrôle, opérée entre Dr. Ing. H.C.F Porsche Aktiengesllschaft et Red Bull Technology Ltd. La nature de l'opération est une acquisition à hauteur de 50 % des actions de la cible, à savoir Red Bull. Objectif pour cette seconde opération : pouvoir développer et fabriquer des châssis de Formule 1.


Cette fois-ci, seul détail distinguant les deux documents : le délai dans lequel les tiers intéressés sont invités à faire connaître leurs observations est prolongé jusqu'au 30 août 2022, soit une dizaine de jours à partir de la date de la publication du communiqué dont Le Desk détient copie.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti