S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Enseignement supérieur
Revalorisation des salaires des enseignants-chercheurs: la première tranche versée fin décembre

11.12.2023 à 16 H 25 • Mis à jour le 11.12.2023 à 16 H 25 • Temps de lecture : 2 minutes
Par Lina Ibriz

La première tranche de l’augmentation promise dans le cadre de l’accord du 20 octobre 2022 signé entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et le syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESUP) sera versée en fin du mois de décembre, affirment des sources proches du dossier, contactées par Le Desk.


Selon les mêmes sources, les enseignants chercheurs percevront cette première tranche, d’une valeur de 1 000 dirhams (DH), sous forme d’un « rappel, soit 12 000 DH », l’entrée en vigueur de cette augmentation, ayant été fixée pour le 1er janvier dernier, en vertu de l’accord signé il y a plus d’une année.


En août dernier, les points arrêtés dans cet accord avaient fait l’objet d’un décret publié par Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur. Cependant, le versement de la première tranche de l’augmentation promise s’est fait attendre. « Après la publication du décret en août, nous nous attendions à ce que la première tranche soit versée juste après en septembre ou octobre derniers. Or, jusqu’à présent, aucune revalorisation effective des salaires n’a été mise en œuvre », regrette Jamal Eddine Sebbani, secrétaire général du SNESUP dans une déclaration au Desk.


Cette situation, nous confie le syndicaliste, est aujourd’hui à la source d’un « sentiment général de frustration parmi les enseignants chercheurs qui pariaient sur cette augmentation, en plus des autres points de la réforme de leur statut pour améliorer leur situation, mais aussi renforcer l’attractivité du domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique  ».


Pour rappel, l’accord du 20 octobre 2022 portant sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs a été signé, en présence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, après plusieurs rounds du dialogue sectoriel entre la tutelle et le SNESUP, avec la participation du ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ. L’accord en question porte sur une revalorisation des salaires du corps professoral de 3 000 DH, versée sur trois tranches (1 000 dirhams chacune) entre janvier 2023 et janvier 2025.


Le même accord apportait également certains amendements du statut des enseignants chercheurs proposés par le syndicat, dont notamment la mise en place d’une nouvelle porte d’entrée au métier d’enseignant chercheur et la prise en compte de l’expérience professionnelle préalable à l’accès à la fonction publique. L’objectif escompté étant de mettre en place un statut qui soit « attractif et qui permette une évolution de carrière ».

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par