logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Diplomatie
Robert Dölger, nouvel ambassadeur d’Allemagne attendu à Rabat ce 30 avril

28.04.2022 à 11 H 39 • Mis à jour le 28.04.2022 à 11 H 46
Par Kenza Filali
Robert Dölger, le nouvel ambassadeur d'Allemagne à Rabat est attendu au Maroc ce samedi 30 avril apprend Le Desk de source diplomatique allemande. Il sera reçu par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita au sortir de l’Aïd al-Fitr pour prendre ses fonctions officielles dans la foulée de sa remise de lettres de créances

Robert Dölger, le nouvel ambassadeur d’Allemagne à Rabat qui avait reçu son accréditation de la part des autorités marocaines, est attendu au Maroc ce samedi 30 avril apprend Le Desk de source diplomatique allemande. Ces mêmes sources assurent qu’il sera reçu par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita au courant de la semaine prochaine et prendra ainsi, après sa remise de lettres de créances, ses fonctions officielles après l’Aïd al-Fitr marquant la fin du Ramadan.


Dölger, qui occupait jusque-là le poste de directeur de la région Afrique subsaharienne et Sahel au ministère des Affaires étrangères, succède donc à Götz Schmidt-Bremme, sacrifié par Berlin suite à l’éclatement de la crise entre les deux pays, en mars 2021.


C’est d’abord le nom de Thomas Peter Zahneisen qui avait été proposé par Berlin à Rabat pour hériter de la chefferie de la représentation diplomatique germanique au Maroc, et ce dès le mois de juin 2021. Mais le choix d’Annalena Baerbock s’est finalement porté sur Dölger, un diplomate chevronné qui a intégré le MAE allemand en 1991. Il y a officié en tant que chef de mission adjoint à l’ambassade allemande à Ankara, directeur du Moyen-Orient, et a assumé des responsabilités au Burkina Faso.


La prise de fonction de Dölger scellera définitivement la fin de la crise diplomatique entre le Maroc et Allemagne, entamée en mars 2021, lorsque Rabat avait décidé de suspendre tout contact avec la représentation allemande au Maroc « en raison des malentendus profonds avec la République fédérale d’Allemagne ». Il aura fallu près de dix mois et un changement de gouvernement en Allemagne pour entrevoir les prémices d’un réchauffement des relations entre les deux pays. A la mi-décembre 2021, la diplomatie allemande a opéré un changement de rhétorique sur sa position concernant le Sahara occidental, considérant désormais que le plan d’autonomie proposé par le Maroc est « une solution juste, viable et réaliste de ce conflit ».


L’opération séduction de Berlin s’est poursuivie par un courrier adressé par le président fédéral allemand, Franz-Walter Steinmeier à Mohammed VI l’invitant à effectuer une visite d’Etat dans la capitale allemande. Annalena Baerbock s’est ensuite entretenue avec son homologue marocain, Nasser Bourita, mi-février. Les deux ministres ont convenu de renouer avec « la qualité particulière des relations bilatérales dans tous les domaines ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par