logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Diplomatie
Une chancellerie étrangère à Rabat « surprise » par l’annulation de rencontres avec des officiels français

24.01.2023 à 20 H 32 • Mis à jour le 24.01.2023 à 20 H 44 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Kenza Filali

Les milieux diplomatiques accrédités à Rabat ont accueilli avec « surprise » ce qu’ils considèrent être « une annulation tout aussi surprenante, sans raisons  convaincantes », par les autorités marocaines, de deux importantes rencontres, et qui concernaient la visite les 23 et 24 janvier, à Rabat d’Olivier Lecointe, Ingénieur général de l'armement et sous-directeur Afrique et Moyen-Orient à la Direction Générale de l'armement (DGA) au ministère français de la Défense, ainsi que la tenue les 30 et 31 Janvier, d’une réunion du Comité consultatif mixte de la coopération judiciaire.


Les mêmes sources ont indiqué que la partie française ne semble pas convaincue par les raisons invoquées par le Maroc pour annuler ces deux rencontres et qui concerneraient des « motifs d’agenda et d’organisation logistique ».


La visite du responsable militaire français, dont le timing coïncide avec celle entamée à Paris, lundi 23 janvier, par le chef d’état-major algérien, Said Chengriha, pourrait s’apparenter pour Rabat, à un lot de consolation.


Ces annulations interviennent dans un climat marqué par plusieurs crises successives entre la France et le Maroc, et aggravé par l’activisme du Groupe Renew au Parlement européen, ayant donné lieu au vote, le 19 janvier, d’une résolution sur la situation des journalistes marocains.


Cette situation est jugée d’autant plus critique que le groupe Renew est mené par un certain Stéphane Séjourné, missi dominici d'Emmanuel Macron au Parlement européen.


Pour rappel, à l’issue d’une séance plénière conjointe qui a réuni, lundi, la Chambre des représentants et la Chambre des conseillers, les parlementaires marocains, toutes tendances politiques confondues, ont mis de côté leurs divergences idéologiques pour condamner unanimement le texte voté par leurs homologues européens et ont dénoncé, dans ce cadre, l’activisme du groupe Renew.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par