logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Énergie
Xlinks lance une consultation publique dans le Devon, comté devant recevoir l’électricité du Maroc

24.11.2022 à 07 H 14 • Mis à jour le 24.11.2022 à 08 H 49 • Temps de lecture : 1 minutes
Par Souleiman Ketti

L'entreprise britannique Xlinks a annoncé récemment le lancement d'une consultation publique dans le comté anglais  de Devon, plus précisément au village Alverdiscott, devant recevoir l'électricité du Maroc depuis la région de Guelmim-Oued Noun et servir ainsi de point de liaison entre les deux royaumes.


Pour modeler son projet, Xlinks propose aux habitants de la localité située au nord du comté et composée de 286 habitants de proposer des solutions afin « de façonner davantage ses plans, minimiser les perturbations potentielles pendant la période de construction et maximiser les avantages pour la région ». Une série de journées d'information publique seront ainsi organisées afin de partager avec la communauté de Devon les détails du projet du câble électrique sous-marin de 14,7 kilomètres.


« Après avoir travaillé avec National Grid (gestionnaire de transport britannique) pour identifier l'emplacement optimal pour se connecter au réseau électrique britannique, Xlinks a développé ses plans en fonction du caractère rural du nord du Devon », fait-on savoir.


« Tous les câbles seront installés sous terre, le terrain étant réintégré à son utilisation antérieure. Il n'y aura pas d'infrastructure permanente en surface le long du tracé », rassure-t-on les habitants du comté, ajoutant qu'une fois achevé, le projet d'électricité Xlinks Maroc-UK sera capable de répondre à environ 8 % de la demande annuelle d'électricité de la Grande-Bretagne, soit suffisamment d'énergie pour alimenter plus de 7 millions de foyers britanniques, poursuit-on.


La période de consultation publique durera du 23 novembre au 14 décembre 2022, affirme Xlinks. Toutes les réponses seront examinées avant la soumission d'une demande d'aménagement complète à l'autorité locale d'aménagement au début de 2023, peut-on lire.


Pour rappel, comme nous le rapportons ce jeudi, Xlinks s'est reposé sur une environnementaliste, réseautée à Rabat, Fabienne Serfaty, pouvant appréhender les questions en lien avec l'impact environnemental mais aussi la durabilité et l'impact social du projet.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par