Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Grand angle

Comment Atos saigne le Maroc de ses ingénieurs

27.02.2019 à 16 H 00 • Mis à jour le 27.02.2019 à 16 H 52
Par
CONTRE-ENQUÊTE
Une annonce d’Atos, un des leaders mondiaux de services du numérique, invitant des ingénieurs marocains à un speed hiring event à Casablanca pour des postes à pourvoir en France, a suscité un tollé. L’entreprise française qui bénéficie d’avantages fiscaux au Maroc a vite voulu éteindre l’incendie. Pourtant, sa démarche tient d’une stratégie de « fuite des cerveaux » autorisée par Thierry Breton et ses lieutenants à Paris
Réservé aux abonnés Il vous reste 98% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par Ali Amar @MarocAmar
Le Desk Grand angle