Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Grand angle

À Dakhla, un village Potemkine en guise de consulat américain

11.01.2021 à 01 H 38 • Mis à jour le 11.01.2021 à 21 H 18
Par , et
ENQUÊTE
Ce 10 janvier, la presse était conviée à Dakhla, nouvelle vitrine économique et diplomatique du Maroc au Sahara pour un « événement historique » concrétisant la reconnaissance par Washington de la marocanité du territoire. Mais à trop vouloir en faire, Nasser Bourita a concocté une mise en scène jusqu’à maquiller un bâtiment administratif local en consulat étasunien. Enquête sur un trompe-l’œil auquel s’est pliée la diplomatie de Trump à quelques jours de la passation avec Biden…
Réservé aux abonnés Il vous reste 98% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par , et @MarocAmar
Le Desk Grand angle