Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Fake news: Un homme de 26 ans arrêté à Benslimane, investigations en cours à Témara sur un autre cas

18.03.2020 à 22 H 00 • Mis à jour le 18.03.2020 à 22 H 00
Par La rédaction

Les opérations menées par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour lutter contre les “fake news”  liées à l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19) ont permis l’arrestation d’un individu à Benlimane soupçonné d’être impliqué dans la création d’un faux contenu au sujet de l’évolution de cette pandémie et sa publication sur les réseaux sociaux.


Le mis en cause, âgé de 26 ans, a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’élucider les circonstances de ces actes criminels susceptibles de porter gravement atteinte à la sécurité et à la sûreté des citoyens, indique la DGSN dans un communiqué.


A Témara, les recherches et les investigations menées au sujet d’une photo postée sur les réseaux sociaux et accompagnée d’un faux commentaire prétendant la contamination d’un citoyen étranger au Covid-19, ont révélé que cette photo n’a aucun lien avec le nouveau coronavirus, fait savoir la même source, ajoutant que le citoyen étranger en question, qui souffre d’une maladie chronique impactant sa mémoire, s’est égaré loin de chez sa fille qui réside à Rabat, avant que les éléments de la police n’interviennent pour le remettre à sa famille.


Les investigations se poursuivent en vue interpeller les personnes impliquées dans cette affaire et d’élucider les motifs réels derrière la publication de cette photo qui vise à affecter le sentiment de sécurité chez les citoyens, conclut le communiqué.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >                    >                    >                    >                     ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom