Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Recrudescence du Covid, la Santé alerte : « Soit nous allons nous ressaisir, soit tous les acquis risquent d’être anéantis »

06.07.2021 à 15 H 23 • Mis à jour le 06.07.2021 à 15 H 23
Par La rédaction

Le taux de reproduction de la Covid-19 s’est aggravé à 1,3 au niveau national durant la dernière quinzaine (22 juin/05 juillet), a indiqué mardi le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique, faisant état d’une « augmentation notable » de 61,1 % des cas positifs.


Le taux de reproduction « se situe loin de l’objectif qui est de 0,7 fixé dans le cadre du plan national de veille et de lutte contre la Covid-19 », a averti le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, qui a présenté le bilan.


L’augmentation des cas positifs a concerné toutes les régions sans exclusive : Guelmim-Oued Noun (+262 %), Souss-Massa (+100 %), Béni Mellal-Khénifra (+86 %), Rabat-Salé-Kénitra (+75 %), Draâ-Tafilalet (70 %), Marrakech-Safi (+69 %), Casablanca-Settat (+60 %), Dakhla-Oued Eddahab (+40 %), l’Oriental (+39 %), Laâyoune-Sakia El Hamra (+24 %), Fès-Meknès (+23 %) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (+15 %).


Les cas actifs se sont élevés à 5.535, contre 3.732 deux semaines auparavant (+48,3 %), a-t-il poursuivi, précisant que le dispositif de veille sanitaire a commencé à enregistrer, depuis mi-juin, une accélération de la propagation du virus.


Globalement, le Maroc a comptabilisé 534 797 cas positifs depuis le début de la pandémie, avec un taux d’incidence de près de 1 469 cas pour 100 000 habitants. Ces indicateurs placent le Royaume au 43ème rang mondial et deuxième en Afrique.


Le bilan total des décès a atteint 9.329 cas au 5 juillet 2021, soit un taux de létalité de 1,7 %, en dessous de la moyenne mondiale établie à 2,2 %. Le taux de guérison tourne autour de 97,2 %.


Le nombre des patients aux soins intensifs a connu une hausse de 12 %, passant de 207 à 236 cas, de même pour les malades sous intubation dont le nombre a crû de 7,7 % au cours des deux dernières semaines, a-t-il argué.


Le taux de positivité est passé de 3,31 % à 4,56 %, a-t-il ajouté, soulignant que cette tendance à la hausse a principalement concerné la région de Casablanca-Settat (10,44 %), contre 0,74 % à Béni Mellal-Khénifra, soit le taux le plus bas.


Le dépistage a enregistré une progression sensible, passant de 58 000 tests par semaine à 81 000 tests, puis à 105.000 tests effectués la semaine passée. Le Maroc a réalisé, jusqu’à lundi, plus de 6,373 millions de tests.


En conclusion, Bellefquih a fait part d’un changement visible en termes d’indicateurs, ce qui présage le caractère sensible de la prochaine étape, affirmant : « Soit nous allons nous ressaisir en toute fermeté et responsabilité et ramener la courbe à une trajectoire positive, soit nous allons nous résigner à une rechute épidémiologique avec laquelle tous les acquis risquent d’être anéantis ».


A cet effet, le ministère de la Santé exhorte les citoyennes et citoyens à faire preuve d’un sens élevé de responsabilité et de vigilance citoyenne pour aller de l’avant dans la préservation des acquis et la mise en œuvre fluide des mesures d’assouplissement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom