Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

PolitiqueInstance pour la parité : le péché originel de Bassima Hakkaoui

10.05.2016 à 19 H 14 • Mis à jour le 10.05.2016 à 20 H 02
Par
L'instance pour la parité n'a pas encore vu le jour que les voix s'élèvent déjà de tous les côtés, pour dénoncer son inefficience (à venir) dans la lutte contre les discriminations. En cause, une certaine vision de la femme et de la parité trop imprégnée de l’idéologie de la ministre en charge du dossier, la Pjdiste Bassima Hakkaoui. Explications.
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom