Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Guerre en SyrieViolents combats à Alep, la flotte russe prête à frapper les jihadistes

08.11.2016 à 17 H 21 • Mis à jour le 08.11.2016 à 17 H 21
Par
Alors que les combats font rage dans la ville, le groupe de navires russes avec le porte-avions Amiral Kouznetsov à sa tête s'apprête à frapper dans les prochaines heures les djihadistes dans la province d'Alep

Les forces gouvernementales syriennes semblaient progresser mardi dans un quartier du sud-ouest d’Alep à partir duquel les rebelles ont tenté une nouvelle fois ces dernières semaines de briser le siège des quartiers insurgés de la ville.


Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), proche de l’opposition, et un organe de communication du Hezbollah libanais, qui combat au côté des forces de Bachar al-Assad, celles-ci ont totalement repris le quartier des 1.070 Appartements à l’issue de violents combats.


Ce quartier longe le couloir étroit qui permet au régime d’approvisionner la partie d’Alep sous son contrôle, essentiellement les quartiers Ouest de la ville.



Des responsables de deux groupes rebelles impliqués dans les combats ont démenti la chute du quartier, assurant que les combats se poursuivent.


Selon Yasser Alyoussef, un représentant du groupe Nour al Dine al Zinki, les insurgés ont même repris mardi une partie des positions qu’ils avaient perdues la veille.


« La bataille est toujours en cours et son issue est loin d’être acquise », a dit un autre responsable rebelle, Zakaria Malahifdji, du groupe Fastakim.


Peu de résultats dans le but de briser le siège

La contre-offensive lancée fin octobre par les rebelles sur Alep-Ouest pour tenter de briser le siège a produit peu de résultats après quelques gains territoriaux initiaux.


La situation est aussi figée dans le centre de la ville, que l’aviation russe ne bombarde plus depuis le 18 octobre, malgré la poursuite des combats et des tirs de roquettes qui ont fait des dizaines de morts parmi la population civile dans les quartiers pro-gouvernementaux.


Par ailleurs, le groupe de navires russes comprenant le porte-avions Amiral Kouznetsov, le croiseur Pierre le Grand, les navires anti-sous-marins Vice-amiral Koulakov et Severomorsk, ainsi que des bateaux de maintenance, prépare une frappe contre les jihadistes dans la province d’Alep dans les prochaines 24 heures, a confirmé à Gazeta.ru une source au sein du ministère russe de la Défense.



La frappe sera réalisée à l’aide des missiles de croisière Kalibr et de l’aviation en pontée et aura pour cible les abords lointains de la ville et non les zones résidentielles, a souligné la source. La ville même ne sera pas prise pour cible car les terroristes qui s’y trouvent se servent des civils comme d’un bouclier humain.

Par
Le Desk Newsroom