Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EnseignementENSA: le décret de fusion est officiellement suspendu en vue de nouvelles consultations

10.11.2016 à 02 H 06 • Mis à jour le 10.11.2016 à 02 H 06
Par
Le ministère de l’Enseignement supérieur a annoncé la suspension du décret relatif aux établissements et cités universitaires « en attendant sa modification et sa révision avec l'implication des différentes composantes de l'université »

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a annoncé, suite à une réunion tenue mercredi à Rabat avec le bureau national du Syndicat national de l’enseignement supérieur, la suspension du décret relatif aux établissements et cités universitaires en attendant sa modification et sa révision avec l’implication des différentes composantes de l’université et des parties concernées.



« Cette réunion, présidée par la ministre par intérim de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, a été l’occasion de discuter du décret n° 2.15.644, publié le 29 Choual 1437 (3 août 2016), en modifiant et complétant le décret n° 2.90.554, publié le 2 Rajab 1411 (18 janvier 1991), relatif aux établissements et cités universitaires », indique un communiqué du ministère.



Après un long débat et tenant compte des deux notes et du communiqué publiés par le ministère de tutelle, ainsi que ceux du Syndicat national de l’enseignement supérieur et dans le but de garantir le fonctionnement normal des établissements concernés, il a été convenu que « les écoles nationales des sciences appliquées (ENSA), les Facultés des sciences et techniques (FST) et les écoles supérieures de technologie (EST) gardent le même statut les régissant avant la publication dudit décret », précise la même source.



Les deux parties ont également convenu d’adopter une approche participative entre le ministère de tutelle et le Syndicat national de l’enseignement supérieur pour la mise en œuvre du contenu de ce communiqué, exhortant tous les professeurs et les étudiants à interagir positivement avec cette mesure, poursuit le ministère.

Par
Le Desk Newsroom