Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

En berneLe tourisme sous perfusion compte désormais sur la manne chinoise, russe et africaine

19.12.2016 à 18 H 54 • Mis à jour le 19.12.2016 à 18 H 54
Par
L'ONMT affirme que malgré une conjoncture internationale très difficile, la destination Maroc a pu tirer son épingle du jeu grâce à la confiance des opérateurs mondiaux et au renforcement de l’image de marque du Maroc

Les recettes en devises liées à l’activité touristique occupent la première place avec 59,4 milliards de dirhams à fin novembre 2016, soit une hausse de 4,1 % apportant une contribution appréciable aux réserves en devises, a indiqué, lundi Casablanca, le directeur de l’Office national de tourisme (ONMT), Abderrafia Zouiten.


Intervenant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan des activités nationales au titre de l’année 2016, Zouiten a affirmé que malgré une conjoncture internationale très difficile, la destination Maroc a pu tirer son épingle du jeu grâce à la confiance des opérateurs mondiaux et au renforcement de l’image de marque du Maroc, forte de plusieurs éléments différentiateurs.


Lire aussi : En panne de vision, le tourisme marocain affiche des chiffres alarmants


Zouiten a fait savoir que suite à de multiples actions entreprises par l’ONMT et une communication axée sur le digital, l’image touristique du Maroc a été positivement renforcée, notant que depuis la décision de suppression du visa pour la Chine, les arrivées ont été multipliés par 5 en provenance de ce pays.


Les arrivées de Russie ont explosé de 300 %

S’agissant du marché russe, une progression de 300 % des arrivées a été enregistrée à fin novembre sur Agadir suite au lancement d’un dispositif promotionnel ambitieux, a-t-il relevé.


Pour sa part, le président de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Abdellatif Kabbaj, a indiqué que le Maroc reste la destination favorite des français selon l’Etude Ipsos 2016 commandée par le comparateur de prix Kayak, rappelant que le Maroc a remporté le prix du Stand Display Award, obtenu lors du Salon MITT 2016.


Pour les perspectives 2017, Kabbaj a fait observer que tous les indices sont favorables pour la réalisation de bonnes performances par le secteur de l’industrie touristique grâce à la diversification des marchés, une politique de communication pour la commercialisation du produit touristique marocain et la contribution du tourisme interne dans cette dynamique.


Les deux responsables ont, de même, souligné que la capacité aérienne demeure un élément vital pour convertir la bonne image du Maroc en flux d’arrivées.


Pour ce faire, ils comptent renforcer davantage la communication digitale à travers notamment la mise on line du nouveau portail visitmorocco.com en 11 langues et la consolidation de la stratégie de présence de la destination sur les réseaux sociaux avec une politique de veille pour une meilleure gestion de la e-réputation avec les suggestions des bloggeurs et des influenceurs.


Le projet d’organisation d’un salon de tourisme africain au Maroc, reflet de son partenariat avec les pays africains donnera sans aucun doute un essor au tourisme intra-africain, ont-ils estimé.


Cette rencontre dédiée également à la présentation des perspectives de développement du secteur au cours de la prochaine année a été organisée par l’ONMT et la CNT.

Par
Le Desk Newsroom