Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

IslamophobieUne mosquée de la banlieue de Madrid profanée

20.08.2017 à 12 H 46 • Mis à jour le 20.08.2017 à 12 H 46
Par et
Le secrétaire général de la Communauté religieuse islamique de la mosquée Al Sunna, Mohamed Kharchich a précisé qu’une tête de porc a été déposée sur le trottoir devant la mosquée et que des inscriptions à caractère raciste et xénophobe, notamment une croix celtique néonazie et l’expression « Mort à l’Islam » ont été découvertes sur la façade extérieure et les portes de la mosquée

La mosquée Al Sunna de Fuenlabrada, dans la banlieue sud de Madrid, a été visée, dans la nuit de vendredi à samedi, par un acte de profanation, a indiqué le secrétaire général de la Communauté religieuse islamique de la mosquée Al Sunna, Mohamed Kharchich.



Dans une déclaration à la MAP, Kharchich a précisé qu’une tête de porc a été déposée sur le trottoir devant la mosquée et que des inscriptions à caractère raciste et xénophobe, notamment une croix celtique néonazie et l’expression « Mort à l’Islam » ont été découvertes sur la façade extérieure et les portes de la mosquée.


Une tête de porc déposée sur le trottoir face à la mosquée.


Cet acte haineux a suscité indignation et surprise aux sein des fidèles, a-t-il affirmé, notant que ce centre religieux et culturel islamique existe depuis plus de 30 ans et a toujours contribué à la promotion de la cohabitation et de la tolérance, maintenant des liens étroits avec l’ensemble des institutions et associations de la société civile de Fuenlabrada.


Inscription anti-musulmane sur les murs de la mosquée


Une plainte contre X déposée

La police locale et nationale a été avisée et s’est rendue rapidement sur les lieux pour constater les faits et ouvrir une enquête, a ajouté Kharchich, saluant les efforts des corps de police qui ont accordé toute l’attention nécessaire à cet incident et établi des rondes autour de la mosquée.


Inscription xénophobe sur les murs du lieu de culte musulman


La Communauté religieuse islamique de la mosquée Al Sunna a également déposé une plainte contre X. Il a également estimé que cet incident est lié à la situation après les attentats terroristes qui ont frappé jeudi et vendredi la région de Catalogne, rappelant que la Communauté religieuse islamique de la mosquée Al Sunna a condamné fermement ces crimes barbares qui ne représentent en aucun cas l’Islam et les musulmans et qui sont rejetés par toutes les religions.


Kharchich a, en outre, appelé à faire preuve de retenue et de prudence dans ces circonstances difficiles que traverse l’Espagne et promouvoir l’esprit de solidarité, de cohabitation et de dialogue.

Par et
Le Desk Newsroom