Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Côte d'IvoireMohammed VI, médiateur entre Ouattara et Soro ?

28.11.2017 à 00 H 44 • Mis à jour le 28.11.2017 à 00 H 44
Par Issam El Yadari
Selon la presse ivoirienne, le roi, en visite « de travail et d’amitié » à Abidjan en marge du Sommet UE-UA aurait engagé une médiation entre le président Alassane Ouattara et son rival, Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale qui se place en challenger pour diriger la Côte d’Ivoire dès 2020

« Le roi du Maroc, connu pour être très proche de Guillaume Soro, aurait été sollicité par le président ivoirien pour lui porter un message », a avancé le site d’information ivoirien Koaci.


Citant des sources de l’entourage royal en déplacement pour une visite « de travail et d’amitié » à Abidjan en marge du Sommet UE-UA, « les relations entre le président ivoirien qui maintient le flou pour 2020, et le président de l’Assemblée nationale qui ambitionne de lui succéder par les urnes sont exécrables ».

 

Alassane Ouattara avait annoncé samedi, dans une interview accordée à France24, qu’avec Soro « tout est rentré dans l’ordre ». Pourtant, le président qui arrive en fin de mandat a cultivé le doute sur sa succession, principal point de discorde avec son challenger.


Lire aussi : Ouattara, allié du Maroc, fragilisé et rattrapé par son passé


Les dissensions entre le Rassemblement des républicains (RDR), le parti de Ouattara et ses alliés des ex-Forces nouvelles dont Soro était le secrétaire général, se sont accentuées après l’arrestation de Souleymane Kamaraté Koné, chef du protocole du président de l’Assemblée nationale, suite à la découverte d’une cache d’armes dans sa résidence lors d’une mutinerie à Bouaké dans le centre de la Côte d’Ivoire. Dans ce contexte tendu, le roi avait dépêché en Côte d’Ivoire le patron de la DGED, Mohamed Yassine Mansouri.


Lire aussi : Abidjan derrière le coup d’Etat manqué au Burkina Faso en 2015 ?


Selon plusieurs sources, Mohammed VI aurait accordé une audience à Guillaume Soro dimanche soir à la résidence royale de Cocody. Une information qui n’a pas cependant pas été officialisée.  « La dernière réunion officielle entre Le président de l’Assemblée Nationale et le monarque remonte au 24 mai dernier à Fès. Le roi avait reçu en audience les présidents de parlements, membres de l’Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Par ailleurs, le souverain s’était réuni en tête à tête avec Soro lors de sa visite en Côte d’Ivoire en juin 2015 », rappelle Yabiladi.


Lire aussi :  notre chaîne Maroc-Côte d’Ivoire


 « En novembre 2016, alors que lui était refusé un avion pour une évacuation sanitaire, c’est le roi du Maroc qui envoyait à Abidjan un de ses avions pour transporter Soro vers les soins », relate Koaci, qui ajoute qu’il « se murmure dans les couloirs du palais Royal de Rabat, très attentif sur l’évolution de l’actualité en Côte d’Ivoire, sans nul doute au regard des intérêts économiques croissants, que Guillaume Soro serait l’homme sur qui miser pour l’après-Ouattara ».

Par Issam El Yadari
Le Desk Newsroom