Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

BoycottLa foule scande « Akhannouch dégage ! » à l’arrivée du roi

08.06.2018 à 05 H 30 • Mis à jour le 08.06.2018 à 05 H 34
Par Kenza Filali
L’inauguration par le roi Mohammed VI du nouveau port de plaisance de Tanger a été marquée par des slogans scandés par la foule demandant le départ du ministre de l’agriculture et de la pêche et homme d’affaires Aziz Akhannouch dont les stations-service Afriquia sont visées par la campagne de boycott populaire

Le mouvement du boycott populaire s’est invité une nouvelle fois lors d’une cérémonie royale. Après celle qui avait suscité l’étonnement lors de l’inauguration d’un centre social de la capitale il y a quelques semaines, la scène filmée d’un groupe de personnes amassées sur les lieux de l’inauguration du port de plaisance Tanja Marina Bay par le roi Mohammed VI le 7 juin a fait le tour des réseaux sociaux.


La petite foule qui attendait le cortège royal a scandé à maintes reprises des slogans demandant le départ du gouvernement de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche et secrétaire général du RNI.


Lire aussi  : Akhannouch est-il politiquement fini ?



Depuis plusieurs semaines, l’homme fort de l’exécutif de la coalition menée par les islamistes du PJD est particulièrement visé par la campagne de boycott qui vise trois marques de produits de grandes consommation dont les stations-services Afriquia qui appartiennent à la holding Akwa, propriété d’Akhannouch.


Lire aussi  : Marges des pétroliers, Akhannouch dans l’angle mort du débat


« Akhannouch dégage ! » ont crié à tue-tête de nombreuses personnes présentes mêlant leurs protestations à des vivas appuyés à l’endroit de Mohammed VI, notamment lorsque ce dernier s’est approché d’eux. « Vive le roi ! Nous n’avons qu’un roi, Mohammed VI », ont-il répété smartphones à la main pour immortaliser l’événement.


Lire aussi  : Le Maroc paralysé par l’endogamie public-privé

Par Kenza Filali
Le Desk Newsroom