Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Nations UniesSahara: Rabat rappelle sa position à Köhler qui entame sa visite au Maroc

27.06.2018 à 11 H 16 • Mis à jour le 27.06.2018 à 12 H 24
Par
Le Maroc insiste sur la finalité du processus politique à savoir « parvenir à une solution politique réaliste, réalisable et durable basée sur le compromis », des termes qui s’identifient selon lui « à la solution politique préconisée dans le cadre de l’Initiative marocaine d’autonomie »

L’Envoyé Personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara Occidental, Horst Köhler, effectue une visite au Maroc dans le cadre de sa 2ème tournée régionale, qui l’a menée en Algérie et en Mauritanie.


Lors de sa visite à Rabat, l’Envoyé Personnel aura des entretiens avec le chef du Gouvernement, Saadeddine El Otmani et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.


Köhler reçu par Bourita au MECI ce 27 juin 2018. MAECI


« La visite de M. Köhler au Maroc se poursuivra dans les Provinces du sud du Royaume, pour permettre à l’Envoyé personnel de constater de visu les efforts réalisés en matière de développement socio-économique dans la région », rapporte l’agence officielle MAP.


Cette tournée régionale intervient après l’adoption de la résolution 2414 du 27 avril 2018, par laquelle le Conseil de sécurité demande aux belligérants du conflit d’amorcer avant octobre prochain des négociations directes. Un souhait exprimé par ailleurs par Washington.


Mais, tient à souligner la diplomatie marocaine, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a expressément demandé aux pays voisins, et donc à l’Algérie, « d’apporter une contribution importante au processus et de s’engager plus fortement pour progresser vers la solution politique ».


Entretiens Bourita-Köhler à Rabat ce 27 juin. MAECI


Le Maroc insiste sur la finalité du processus politique à savoir « parvenir à une solution politique réaliste, réalisable et durable basée sur le compromis », des termes qui s’identifient selon lui « à la solution politique préconisée dans le cadre de l’Initiative marocaine d’autonomie ».


Aussi Rabat rappelle qu’à l’occasion de la réunion de Lisbonne en mars 2018 avec l’Envoyé personnel, la délégation marocaine a réaffirmé les fondamentaux de la position marocaine tels que rappelés dans le discours du roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration du 42ème anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre 2017, à savoir le seul référentiel de l’option de l’autonomie, la priorisation d’un processus de négociation et non une recherche de solution dans l’immédiat, l’exclusivité au Conseil de sécurité de l’ONU à superviser le processus de règlement (en référence aux initiatives de l’UA), le refus de toute insertion d’autres sujets connexes (droits de l’Homme etc…).

Par
Le Desk Newsroom