Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

FranceTorture en Algérie: le geste historique d’Emmanuel Macron

13.09.2018 à 13 H 24 • Mis à jour le 13.09.2018 à 13 H 25
Par La rédaction
Le président de la République française a reconnu ce jeudi la responsabilité de l’État français dans l’assassinat du jeune mathématicien communiste Maurice Audin, arrêté, torturé et tué par des militaires français en 1957 à Alger. À travers lui, il dénonce plus largement le système de torture légalement institué par la France de l’époque, et les milliers de « disparitions » qui en ont découlé
Réservé aux abonnés Il vous reste 97% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par La rédaction
En partenariat avec Mediapart
Le Desk Newsroom