Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

MédiasAl Jazeera diffuse puis retire une vidéo consacrée à l’Holocauste

19.05.2019 à 03 H 14 • Mis à jour le 19.05.2019 à 03 H 14
Par La rédaction
Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par AJ+ consacrée au génocide des Juifs par les nazis, le média qatari a fait écho à des thèses circulant habituellement dans les milieux négationnistes. La capsule a finalement été supprimée de Facebook et Twitter au motif qu’elle violait la ligne éditoriale d’Al-Jazeera

AJ+ arabi (AJ+ عربي), le média digital de la chaîne qatarie Al-Jazeera, a diffusé sur les réseaux sociaux dans la soirée du vendredi 17 mai une « vidéo éducative » de 7 minutes consacrée au génocide des Juifs par les nazis, le média qatari a fait écho à des thèses circulant habituellement dans les milieux négationnistes. La capsule a finalement été supprimée de Facebook et Twitter au motif qu’elle violait la ligne éditoriale d’Al-Jazeera.



« C’est Shimrit Meir, directrice de Link – the Center for Strategic Communication in the Middle East, une ONG israélienne, qui a révélé l’affaire sur Twitter samedi 18 mai, après que la vidéo a été vue plus de 750 000 fois sur Facebook en quelques heures », rapporte le site Conspiracy Watch. 



Selon la vidéo d’AJ+, le chiffre des victimes de la Shoah serait sujet à débat, certains niant l’extermination, d’autres estimant que le nombre de morts a été exagéré, d’autres encore considérant que le mouvement sioniste a gonflé artificiellement ce nombre. L’Etat d’Israël serait le premier bénéficiaire de la Shoah qu’il utiliserait pour se livrer au nettoyage ethnique et à l’extermination des Palestiniens.



La vidéo expliquait également que les Juifs avaient réussi à extorquer le peuple allemand et à mettre en avant leurs souffrances par rapport à celles d’autres victimes des nazis comme les Tziganes ou les homosexuels, ou des autres victimes de la Seconde Guerre mondiale en général. « La création de l’Etat d’Israël elle-même découle de l’idéologie nationaliste des nazis », ajoutait la vidéo.

Par La rédaction
Le Desk Newsroom