Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

InfrastructuresL’Etat devrait se résoudre à la privatisation des autoroutes, faute de rentabilité

06.01.2020 à 01 H 40 • Mis à jour le 06.01.2020 à 01 H 40
Par
Surendettée, Autoroutes du Maroc peine à joindre les deux bouts. Son patron, Anouar Benazzouz, a reconnu que l’entreprise étatique qui consent pas moins de 500 millions de dirhams annuellement en dépenses d’entretien ne peut faire face à elle seule à ses projets d’extension du réseau. Le contrat-programme attendu pour fin 2019 devait lui donner un second souffle. Aujourd’hui, l’option de la privatisation est sérieusement remise sur la table
Réservé aux abonnés Il vous reste 93% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom