Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EpidémieCoronavirus: Un premier cas enregistré au Maroc (officiel)

02.03.2020 à 20 H 47 • Mis à jour le 02.03.2020 à 21 H 49
Par et
Un premier cas a été confirmé par le ministère de la Santé ce lundi soir alors que les 27 cas suspects se sont révélés négatifs, avait affirmé plus tôt dans la journée le chef du gouvernement, soulignant que l'exécutif suit de près l'évolution de l'épidémie dans le monde et a pris toutes les mesures de précaution pour y faire face

UPDATE :



Le ministère de la Santé a annoncé avoir enregistré, lundi soir, un premier cas du nouveau coronavirus confirmé au laboratoire de l’Institut Pasteur-Maroc, d’un ressortissant marocain résidant en Italie.

Aucun cas confirmé du nouveau coronavirus n’a été enregistré au Maroc après que les 27 cas suspects se sont révélés négatifs, avait affirmé plus tôt dans la journée le chef du gouvernement Saâdedine El Otmani, soulignant que l’exécutif suit de près l’évolution de l’épidémie dans le monde et a pris toutes les mesures de précaution pour y faire face.


S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le chef du gouvernement a fait savoir que l’exécutif suit attentivement et quotidiennement l’évolution relative à la propagation de la maladie à travers un système de veille et de surveillance épidémiologique sur les plans national et régional, en coordination avec les différents intervenants.


« Toutes les précautions pour faire face à la maladie ont été prises en coordination avec les différents intervenants, ainsi toutes les mesures de précaution, de prévention et de traitement ont été mises en place, en cas de contaminations confirmées », a-t-il relevé.


El Otmani a, en outre, souligné que la connaissance de la maladie, des moyens de la contamination et de la méthode de traitement des personnes infectées ou des cas suspects est l’une des conditions les plus importantes pour lutter contre sa propagation, appelant les citoyens et les médias à se fier aux directives publiées sur le site officiel du ministère de la Santé, et à travers les affiches, les dépliants et les capsules préparés à cet égard, en plus des vidéos visant à expliquer les moyens de transmission du virus ainsi que les précautions personnelles qui doivent être prises pour limiter sa propagation.


« Les autorités ont mis à la disposition des citoyens un numéro vert pour les cas de besoin (0801004747) », a-t-il affirmé. « En l’absence d’un médicament pour cette maladie et en attente des résultats des recherches menées dans quelques pays pour aboutir à un vaccin contre le virus, il est nécessaire pour les citoyens de prendre les précautions prônées par les autorités, individuellement ou collectivement », a souligné le chef du gouvernement, ajoutant que chaque citoyen doit assumer sa responsabilité et prendre les précautions nécessaires.


Par ailleurs, El Otmani a mis en garde contre les fausses rumeurs, les fake news ou les informations infondées, notamment via les réseaux sociaux, affirmant que les nouveautés sur la situation épidémiologique nationale sont annoncées exclusivement par les parties sanitaires spécialisées.


Pour sa part, Ait Taleb a affirmé que le ministère de la Santé et le comité national de pilotage suivent de près le développement du virus à l’échelle mondiale, ajoutant que son département veille à informer les citoyens de façon régulière. Le ministre a également insisté sur la nécessité de l’adhésion de toutes les parties, à savoir le gouvernement, les citoyens et les médias pour faire face à ce virus, appelant à suivre des précautions simples, notamment le lavage régulier des mains par le savon et éviter de fréquenter les endroits encombrés et les zones peu aérées.


« Toutes les entrées et les points de passage sont équipés par le matériel d’intervention et de suivi pour faire face aux cas suspects », a-t-il fait valoir, affirmant que des hôpitaux ont été désignés pour accueillir les cas suspects.


Ait Taleb a, en outre, estimé que malgré le danger que présente le nouveau coronavirus, il demeure moins dangereux par rapport à d’autres maladies comme la grippe saisonnière qui cause annuellement des décès entre 280 000 et 650 000, rappelant que les 45 000 cas infectés par coronavirus ont été guéris représentant ainsi 50 % des contaminés, alors que seulement 3 000 morts ont été enregistrés jusqu’à présent.

Par et
Le Desk Newsroom