Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

IndemnitéCovid-19: Premier versement CNSS de 1 000 dirhams fin mars aux salariés

23.03.2020 à 22 H 44 • Mis à jour le 23.03.2020 à 22 H 44
Par Issam El Yadari
Les salariés en arrêt provisoire de travail, relevant des entreprises en difficulté, déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, percevront l’indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2 000 dirhams du 15 mars au 30 juin. Un portail dédié sera activé par la CNSS dès mardi 24 mars au soir

Suite aux mesures décidées par le Comité de veille économique (CVE) le 19 mars en réaction à la crise du Coronavirus, et particulièrement pour les salariés, affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) qui se sont retrouvés en arrêt d’emploi et en faveur desquels une indemnité de 2 000 dirhams net par mois sera servie par le fonds pour la gestion des effets du Coronavirus initié par le Roi, le process est d’ores et déjà entamé.


Il est à noter que cette indemnité remplace celle pour perte d’emploi IPE.


Selon des sources proches de la direction de la CNSS, le portail www.covid19.cnss.ma sera en ligne dès le 24 mars au soir. Par ailleurs, un second site internet destiné aux demandes de suspension de charges sociales sera opérationnel dans les jours qui viennent.


Les salariés et les employés sous contrat insertion, et qui sont en arrêt provisoire de travail, relevant des entreprises en difficulté, déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, percevront l’indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 dirhams du 15 mars au 30 juin et ce en sus des allocations familiales et des prestations de l’AMO.


Considérant que les arrêts des usines ont commencé, pour la grande majorité, à partir du 15 mars, l’Etat ne versera donc pour ce mois que 1 000 dirhams. Il débutera à verser les 2000 dirhams promis à partir du 1er avril, et ce jusqu’à fin mars.


Les entreprises affiliées pourront bénéficier de la suspension des cotisations sociales pour l’intervalle du 1er mars au 30 juin 2020 avec remise gracieuse des majorations de retard pour celles en difficulté.


Par ailleurs, la CNSS demande aux associations de veiller à ce que les entreprises s’enregistrent d’abord sur le site Damancom. « Cela facilitera la procédure de traitement des demandes », explique-t-on. En clair, pour soumettre leur demande sur le portail www.covid19.cnss.ma, celles-ci se feront authentifier par leurs identifiants Damancom. La possibilité de créer un compte sur le nouveau portail est aussi donnée.


L’employeur devra formaliser sur le portail sa déclaration sur l’honneur certifiant que l’arrêt total ou partiel de son activité est induit par la pandémie.


La CNSS insiste aussi pour que les employeurs ouvrent des comptes bancaires aux salariés en perte d’emploi temporaire qui n’en disposent pas. Cela afin de saisir leur RIB sur le portail et faciliter les exécutions des virements de leur indemnité.

Par Issam El Yadari
Le Desk Newsroom