Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EnergieRahal Boulgoute se retire du projet mort-né de la raffinerie russe de Nador

23.07.2020 à 02 H 54 • Mis à jour le 23.07.2020 à 02 H 54
Par
Le projet d’un complexe pétrochimique russe à Nador de 2 milliards de dollars annoncé en grande pompe à Sotchi en octobre dernier par les hommes d’affaires Rahal Boulgoute et Moulay Youssef El Alaoui promettait de traiter 100 000 barils de pétrole dès 2022. La société créée pour le porter, Mya Energy, est demeurée une coquille vide
Réservé aux abonnés Il vous reste 95% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom