Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

SantéLe Maroc étudie un plan de vaccination anti-Covid-19 en cas de disponibilité d’un remède

09.10.2020 à 22 H 01 • Mis à jour le 09.10.2020 à 22 H 01
Par
Le département de la Santé se prépare à une vaste campagne nationale de vaccination dans l’éventualité de l’accès du pays à un remède. Le Maroc avait conclu en amont deux accords dans cette perspective, le premier avec le Chinois Sinopharm, le second avec AstraZeneca à travers la firme R-Pharm, également chinoise dont les vaccins respectifs ont atteint la phase III des essais cliniques

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb a souligné, vendredi à Rabat, que son département déploie tous les efforts pour assurer un stock suffisant de vaccins anti-Covid19 pour l’ensemble des Marocains, après l’achèvement des essais cliniques du vaccin et sa mise en vente sur le marché mondial.


Le ministère s’attèle à la mise en place d’un ensemble de mesures en vue de généraliser la vaccination anti-Covid19 sur toutes les régions du Royaume, en attendant que l’efficacité de l’un des vaccins en phases finales des essais cliniques soit prouvée.


Le Maroc est appelé à se préparer à l’avance et à prendre toutes les mesures à même d’assurer la réussite de l’opération de vaccination contre le coronavirus.


Circulaire du ministère de la Santé en vue d'une campagne nationale de vaccination anti-Covid.


Dans ce sens, le ministère de la Santé a organisé jeudi une journée d’études, à laquelle plusieurs cadres du ministère ont pris part, pour s’arrêter sur le degré de préparation du Royaume et sa capacité à mener une éventuelle campagne de vaccination contre le coronavirus, et à élaborer des visions stratégiques pour réussir cette opération sur l’ensemble des provinces et régions du Royaume, au cas un vaccin, dont l’efficacité venait d’être prouvée, est mis en vente sur le marché mondial.


En parallèle, le ministère a lancé une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, et qui permettra d’éviter toute confusion entre les cas de grippes et ceux du coronavirus.


Cette campagne de vaccination contre la grippe saisonnière concernera toutes les catégories vulnérables et les professionnels de santé, et permettra au ministère de diagnostiquer et de prendre en charge les cas de Covid-19.


Le ministre de la Santé a également rappelé la signature par son département de deux accords de partenariat et de coopération avec le laboratoire chinois Sinopharm, visant à associer le Royaume aux essais cliniques de vaccination contre le coronavirus et à lui assurer un stock suffisant de vaccins, en plus d’un mémorandum d’entente similaire avec le groupe AstraZeneca, à travers la société russe R-Pharm.

Par
Le Desk Newsroom