Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

AgroindustrieLourde ardoise pour Best Milk, mais «l’essentiel de ses créanciers privés ont été payés»

12.12.2020 à 15 H 41 • Mis à jour le 12.12.2020 à 15 H 41
Par
Trois ans après sa sortie du redressement judiciaire, et un an après un placement en liquidation en raison de ses dettes antérieures, Best Milk plie toujours sous le poids de ses créances. Anouar Invest de Hachmi Boutgueray qui aux côtés d’institutionnels avait repris l’activité en 2014, assure toutefois avoir épongé l’essentiel des créances privées pour sauvegarder les emplois et participer à restructuration la filière laitière de la région de Marrakech. Les détails
Réservé aux abonnés Il vous reste 94% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom