Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EntreprisesPlacée en sauvegarde judiciaire, Drapor réclame 14 MDH à l’ANP

23.03.2021 à 22 H 39 • Mis à jour le 23.03.2021 à 22 H 39
Par
Après avoir placé Satrammarine, Rimal, Drapor et MedOcéan en sauvegarde judiciaire afin de « les sauver contre les agissements du PJD », Mustapha Aziz relance l’Agence nationale des ports (ANP) pour recouvrer 14 millions de dirhams de créances, sans quoi il menace de porter l’affaire devant la justice
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom