Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

France-MaghrebSous pression, le parti de Macron souffle le chaud et le froid sur son antenne à Dakhla

12.04.2021 à 20 H 41 • Mis à jour le 12.04.2021 à 20 H 53
Par
La création d’un comité local de La République en Marche à Dakhla a suscité l’ire de l’Algérie et du Polisario, ce qui pousse le parti présidentiel français à prendre ses distances depuis son siège avec « une initiative locale qui n’a pas été validée par les instances parisiennes ». Ce que conteste Jaoued Boussakouran, référent régional de LREM à l’origine de l’initiative. Rétropédalage ou double discours ?
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom