Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Discours royalMohammed VI: Aucun accord économique ou commercial qui exclut le Sahara ne sera signé

06.11.2021 à 20 H 36 • Mis à jour le 06.11.2021 à 22 H 56
Par
Lors de son discours à l'occasion de la commémoration de la Marche verte, Mohammed VI a rappelé l'attachement du Maroc au processus politique conduit par l'ONU, tout en annonçant qu'aucun accord commercial excluant le Sahara ne sera signé par le Royaume

C’est dans un contexte tendu que le Roi Mohammed VI a donné son discours ce samedi, à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche verte. Pour rappel, l’Algérie avait annoncé des représailles, après avoir publiquement accusé le Maroc d’être derrière la destruction de camions et le décès de trois civils, dans une zone, que l’Organisation des Nations Unies (ONU) situe non loin de la localité de Bir Lahlou, à quelques dizaines de kilomètres au sud-est de la ceinture de défense des Forces armées royales (FAR).


D’emblée, le chef de l’État a salué les « Forces Armées Royales qui, le 13 novembre 2020, ont restauré la libre circulation des personnes et des marchandises au point de passage Guerguerat, reliant les deux pays frères, le Maroc et la Mauritanie ». « Cette action pacifique ferme a mis un terme aux provocations et aux agressions dont le Maroc avait déjà signalé à la communauté internationale la gravité pour la sécurité et pour la stabilité de la région », ajoute-t-il.


Rappelant la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara mais aussi l’ouverture de consulats dans les provinces du Sud, Mohammed VI a souligné « nous sommes tout à fait fondés à attendre de nos partenaires qu’ils formulent des positions autrement plus audacieuses et plus nettes au sujet de l’intégrité territoriale du Royaume ».

 

Au sujet du processus actuel, le Roi a rappelé « l’attachement du Maroc au processus politique conduit par l’ONU ». « Nous réitérons également notre engagement en faveur de la recherche d’une solution pacifique, pour le maintien du cessez-le-feu et de la poursuite de la coordination et de la coopération avec la Minurso, dans la stricte limite des attributions qui lui sont assignées », a-t-il déclaré.


« A ce propos, Nous insistons sur la nécessité de se conformer aux paramètres définis par les résolutions successives du Conseil de sécurité depuis 2007 et qui ont été consacrés dans les rencontres tenues à Genève, sous l’égide des Nations Unies », précise-t-il.


« En revanche, à ceux qui affichent des positions floues ou ambivalentes, Nous déclarons que le Maroc n’engagera avec eux aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain », affirme le souverain, référence faite notamment aux accords commerciaux avec l’Union Européenne.


« Par ailleurs, Nous considérons que les conseils élus démocratiquement, librement et de manière responsable dans les provinces et régions du Sahara sont les véritables représentants légitimes de la population locale », indique-t-il.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom