logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

InfrastructuresLa voie de Taddart reliant Bouskoura à l’aéroport Mohammed V sera réaménagée pour 180 MDH

01.07.2022 à 01 H 44 • Mis à jour le 01.07.2022 à 01 H 58
Par
Voie de Taddart
La voie de Taddart, reliant la Ville verte de Bouskoura à l'aéroport Mohammed V sera renforcée pour alléger le trafic automobile transitant par l’entrée sud de la ville de Casablanca. Ce projet est né du partenariat entre l’Equipement, l’Intérieur, la Région, la Province, l’ONDA et ADM avec l’appui de la wilaya et les communes concernées. Les détails

Une convention de partenariat pour la réalisation des travaux d’aménagement de la voie de Taddart, reliant la Ville verte de Bouskoura à l’aéroport Mohammed V de la province de Nouaceur a été signée le 30 juin entre entre le ministère de l’Equipement et de l’Eau, la direction générale des Collectivités Territoriales du ministère de l’Intérieur, la wilaya de la région de Casablanca-Settat, le Conseil de la Région de Casablanca-Settat, la province de Nouaceur, la province de Médiouna, l’Office National des Aéroports (ONDA), la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et les Conseils communaux de Bouskoura, Nouaceur et Al Majjatia Ouled Taleb.


Un projet qui vise au renforcement de l’infrastructure de transport dans la région de Casablanca-Settat et à l’allégement du trafic transitant par l’entrée sud de la ville de Casablanca, ainsi qu’à l’amélioration de la connexion de l’aéroport international Mohammed V et des zones industrielles qui l’entourent, au réseau routier.


12 mois de travaux, 180 MDH d’investissement

Les travaux d’aménagement de la voie Taddarat nécessiteront un délai de 12 mois, avec une enveloppe financière estimée à 180 millions de dirhams (MDH), à laquelle l’Equipement contribue à hauteur de 60 MDH, et les autres partenaires, à savoir l’Intérieur, le Conseil de la Région de Casablanca-Settat et l’ONDA pour 40 MDH chacun.


Les conseils des communes territoriales concernés se chargeront de veiller à la simplification des procédures administratives pour la réalisation du projet, sous la supervision et l’accompagnement de la province de Nouaceur et la province de Médiouna avec le suivi et le pilotage de la wilaya de la région Casablanca-Settat.


Voie de TaddartPlan de situation du projet d’aménagement de la voie Taddart reliant la Ville verte et l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Crédit : Ministère de l’Equipement


Dans le détail, le projet de réaménagement de la voie de Taddart, qui s’inscrit dans le cadre du PDR de la région Casablanca- Settat, consiste en la création d’une liaison directe entre l’échangeur Taddart situé sur l’autoroute de contournement de Casablanca et l’aéroport international Mohammed V. Il est constitué d’une liaison en 2×2 voies sur environ 10,5 Km, scindée en une route existante en 2×1 voies (RP 3020) qui sera dédoublée en 2×2 voies (sur 1,5 km) une nouvelle route en 2×2 voies qui sera créée en site propre (sur 9 km). La voie comporte un système d’échange avec la voirie qu’elle traverse, et ce, à travers la création de 5 carrefours giratoires.


La réalisation de ce projet a été confiée à ADM Projet, la filiale d’expertise technique de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc, à travers la maîtrise d’ouvrage déléguée.


1,7 MMDH pour le renforcement des autoroutes Casablanca-Sud 

Par ailleurs, ADM a présenté l’avancement du projet de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca, dont les travaux sont arrivés à leur phase finale, à travers le lancement effectif des travaux des deux derniers lots de ce chantier complexe, mené sous circulation et sans interruption de trafic sur des tronçons parmi les plus fréquentés du Royaume.


Le projet d’un budget global HT et hors acquisition foncière est estimé à 1,7 milliards de dirhams (MMDH), revêt un caractère sensible et stratégique du fait des infrastructures vitales desservies par ces tronçons autoroutiers, notamment l’aéroport international Mohammed V.


Voie de TaddartPlan de situation du projet d’élargissement de l’autoroute Casablanca - Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca. Crédit : Ministère de l’Equipement


Il a été scindé en 4 sections autoroutières. Le lot 1 dont les travaux sont achevés concernant la bifurcation d’Ain Harrouda à l’échangeur de Tit Mellil (12, 8 km) avec un budget de 280 MDH. Les travaux sont achevés sur ce lot  le lot 2 relatif à l’échangeur de Tit Mellil à la bifurcation de Lissasfa (18,2 km) dont les travaux de terrassement sont en cours de réalisation et dont l’avancement global est estimé à 7 % avec un budget de 400 MDH  le lot 3 de l’échangeur de Sidi Maarouf à la gare de péage de Bouskoura (14 km) avec un budget de 520 MDH et dont les travaux de terrassement sont en cours de réalisation avec un taux d’avancement global estimé à 4 %  et enfin le lot 4 de la gare de péage de Bouskoura au nœud autoroutier de Berrechid (10,7 km) qui est achevé avec un budget de 220 MDH.


ADM a rappelé également lors de la signature de cette convention, le dispositif proactif mis en œuvre pour minimiser la perturbation du trafic, notamment le lancement du projet de la radio « Info Trafic » 107.7, qui permettra de communiquer en amont et en temps réel avec les usagers de l’autoroute, le maintien de la circulation sur 2 voies dans chaque sens pendant la période des travaux d’élargissement, en accordant la priorité aux tronçons desservant l’aéroport Mohammed V et la mobilisation des moyens logistiques pour une gestion optimale des événements exceptionnels pouvant survenir le long des zones de travaux.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom