logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

PartenariatLe Maroc et l’OMT s’allient pour la promotion de l’investissement du tourisme

25.11.2022 à 17 H 03 • Mis à jour le 27.11.2022 à 02 H 43 • Temps de lecture : 4 minutes
Par
Cette convention porte sur trois principaux axes, à savoir : La promotion de l’investissement touristique, l’innovation et la digitalisation et enfin le soutien des TPME touristiques marocaines et permettra, par ailleurs, de renforcer les actions du ministère pour améliorer la compétitivité de la destination

Le ministère du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, la Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT) et l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) ont procédé, vendredi à Marrakech, à la signature d’une convention de partenariat pour la promotion de l’investissement et la digitalisation dans le secteur du tourisme au Maroc.


Paraphée par Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Imad Barrakad, directeur général de la SMIT et Zurab Pololikashvili, Secrétaire Général de l’OMT en marge de la session thématique du 117ème Conseil Exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme portant sur « TPME et Talents pour transformer le tourisme », cette convention s’inscrit dans le cadre des efforts continus consentis par le ministère et la SMIT en vue de renforcer l’attractivité de la destination Maroc pour stimuler les investissements à forte valeur ajoutée pour le secteur.


« Cette convention porte sur trois principaux axes, à savoir : La promotion de l’investissement touristique, l’innovation et la digitalisation et enfin le soutien des TPME touristiques marocaines et permettra, par ailleurs, de renforcer les actions du ministère pour améliorer la compétitivité de la destination », a souligné Ammor dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, en marge de cette cérémonie de signature.


Dans ce cadre, la ministre a relevé que les TPME pèsent 95 % de l’économie Marocaine et revêtent, ainsi, une importance stratégique, faisant savoir que les TPME touristiques « constituent un vrai fer de lance pour la résilience de notre secteur et font l’objet de plusieurs initiatives lancées par le ministère et la SMIT, notamment en matière de digitalisation ».


« Notre pays est pleinement engagé pour accélérer la transformation numérique des TPME touristiques. C'est pourquoi nous sommes extrêmement fiers que notre pays ait été sélectionné pour lancer ‘l'appel à l'action de Marrakech’ qui rassemblera tous les États membres autour de la transformation numérique des TPME et la stimulation de l'entrepreneuriat, de l'innovation et de la durabilité du secteur », a-t-elle ajouté.


Pour sa part, Barrakad a indiqué que cette convention a pour objectif de promouvoir un investissement touristique inclusif des TPME et des startups qui souhaitent s'engager dans l'innovation au niveau du produit touristique et des services, rappelant que plusieurs programmes ont été lancés dans le Royaume pour accompagner les TPME tout au long de leur processus de transformation digitale.


Dans ce sens, Barrakad a relevé que la SMIT a mis en place une plateforme digitale qui permet aux TPME de se constituer en réseau afin de développer un écosystème performant au niveau local.


Les TPME : 80 % des entreprises touristiques

« Nous allons lancer des appels à manifestations pour les TPME dans le cadre de ce partenariat afin de les accompagner en les incubant, mais également en mettant à leur disposition un certain nombre d'incitations financières et les accompagnant pour obtenir des financements qui leur permettent d'assurer leur durabilité et de participer à l'essor du tourisme au Maroc », a-t-il expliqué.


De son côté, Zurab a souligné l’importance de cette convention pour promouvoir l’investissement touristique et la digitalisation des TPME touristiques marocaines, se félicitant du choix du Maroc pour être le pays pilote du programme Digital Futures qui accélérera la digitalisation des TPME touristiques et propulsera, par conséquent, le secteur.


Rappelant que les TPME représentent 80 % de toutes les entreprises touristiques, Zurab a indiqué que l’OMT s’engage à fournir les compétences et les connaissances nécessaires pour exploiter la puissance des technologies nouvelles et émergentes.


Cette session thématique a été également marquée par le lancement de la compétition nationale des start-ups touristiques marocaines impulsée par la SMIT et en partenariat avec l’Organisation Mondiale du Tourisme, pour sélectionner les start-ups touristiques les plus innovantes qui créeront les futures expériences touristiques les plus uniques, dans un contexte marqué par l’émergence de modes de consommation touristique basé sur l’expérientiel.


Cette 117è session du Conseil Exécutif, organe directeur de l’OMT, a été un rendez-vous incontournable pour les acteurs mondiaux du tourisme, ayant permis de reconfirmer les orientations prioritaires post-Covid-19 pour le développement de la résilience du secteur.


Ont pris part à ce conseil quelque 250 représentants des Etats membres de l’OMT, dont 16 ministres et de hauts responsables en charge du tourisme des pays membres, des représentants de structures publiques ou privées concernées par le secteur, des organismes de gestion des destinations, ainsi que des investisseurs spécialisés et des médias internationaux.


Le Maroc a été présent en force lors de cet événement à travers une délégation qui comprenait les professionnels représentant les fédérations sectorielles, notamment la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), la Fédération Nationale de l’Industrie Hôtelière (FNIH), la Fédération Nationale des Agences de Voyages du Maroc (FNAVM), en plus de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et la SMIT.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom