logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

InvestissementÀ Bouskoura, Pharma 5 inaugure la « Smart Factory », première usine intelligente du continent

21.03.2023 à 18 H 29 • Mis à jour le 21.03.2023 à 19 H 19 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Pharma 5 a inauguré ce mardi la Smart Factory, son usine à la pointe de la technologie située dans la zone industrielle de Ouled Saleh, près de Bouskoura. Dans cette usine qui a nécessité 300 millions de dirhams d’investissement, la digitalisation et la robotisation, sont au service de la production. Les détails

Pharma 5, le laboratoire pharmaceutique de la famille Lahlou Filali a organisé, ce mardi, la cérémonie d’inauguration de la Smart Factory, première usine pharmaceutique 4.0 du continent, en présence des soeurs Mia et Yasmine Lahlou Filali, directrices du groupe Pharma 5, du chef du gouvernement Aziz Akhannouch et du ministre de la Santé et de la protection sociale, Khaled Ait Taleb.


Inauguration de la Smart Factory, première usine pharmaceutique 4.0 du continent, en présence des soeurs Mia et Yasmine Lahlou Filali, directrices du groupe Pharma 5, du chef du gouvernement Aziz Akhannouch et du ministre de la Santé et de la protection sociale, Khaled Ait Taleb. Crédit: Mustapha Razi / Le Desk.


En marge de la cérémonie d'inauguration, un protocole d’accord a été signé entre Pharma 5 et Khaled Ait Taleb. À travers ce mémorandum d’entente, Pharma 5 s’engage à investir 300 millions de dirhams à horizon 2027. L’objectif étant d’ « ériger le made in Morocco comme référence en terme de produits pharmaceutiques et d’assurer l’indépendance et la souveraineté sanitaire ».


Allocution des deux soeurs Mia et Yasmine Lahlou Filali, directrices du groupe Pharma 5, à l'occasion de l'inauguration de la Smart Factory, première usine pharmaceutique 4.0 du continent. Crédit: Mustapha Razi / Le Desk


Située à Casablanca, dans la zone industrielle de Oulad Salah à Bouskoura, Smart Factory est la première industrie intelligente dans le secteur dans le continent. Elle se déploie sur 12 000 mètres carrés, et a nécessité un investissement de 300 millions de dirhams. L'usine compte par ailleurs 1700 collaborateurs, a généré près de 300 emplois directs et dispose d’écrans implantés dans tout le bâtiment, qui permettent de suivre en temps réel la production au sein de l’usine.


Il s'agit de capteurs que l'on retrouve partout sur les murs de l'usine, et qui monitorent en temps réel les conditions dans lesquelles sont produits les médicaments, permettant ainsi de réagir au moment où il y a une déviation, et d’agir à distance sur ces conditions de production.


Ces écrans permettent par ailleurs « une traçabilité parfaite des conditions de production. C’est l’une des exigences dans ce que l’on appelle la data integrity , souligne Mia Lahlou Filali.



Usine Smart Factory de Pharma 5. Crédit: Mustapha Razi / Le Desk.


« L’accord que nous entérinons aujourd’hui concerne la création de nouvelles unités de production d’injectables, de biotechnologies, de nouvelles formes galéniques et de recherche et développement dans des nouvelles airs thérapeutiques », poursuit la directrice générale de Pharma 5. Ainsi, la Smart Factory permettra laboratoire pharmaceutique de multiplier par 5 ses capacités de production.


Crédit: Simo Mhannaoui / Le Desk


Pour sa part, Yasmine Lahlou Filali a souligné que « la Smart Factory nous propulse dans une 4ème révolution industrielle. (…) Nous avons pensé l’usine comme espace modulaire, avec une approche anticipatrice. Il s’agit d’ailleurs d’une usine interconnectée, avec un système de traçabilité complet ». Par ailleurs, elle fait savoir que la Smart Factory est en cours d’homologation par les instances européennes.


Dans une déclaration à la presse, Ait Taleb a de son côté indiqué que la vision de la Smart Factory intervient dans le cadre des orientations du Royaume en matière de souveraineté sanitaire et médicamenteuse. « Il faut encourager l’industrie pharmaceutique et la production de médicaments génériques à l’heure où les pays souffrent de difficultés d'approvisionnement en matière premières pour la fabrication de médicaments », a-t-il soutenu.


Siège de Pharma 5 à Bouskoura, Casablanca. Crédit: Mustapha Razi / Le Desk


Avec plus d’un milliard d’unités produites en 2022, Pharma 5 est aujourd’hui leader des médicaments génériques au Maroc et à l’export vers plus de 40 pays, se hissant ainsi à la 7ème place sur le marché africain qui ne compte pas moins de 1.200 acteurs internationaux, fait-on savoir.


post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom