S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

IndustrieLe groupe Vindi investit 82,4 MDH dans une nouvelle unité de textile à Guercif

06.08.2023 à 02 H 48 • Mis à jour le 06.08.2023 à 02 H 48 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
S'étalant sur une superficie de plus de deux hectares, cette unité fabriquera des vêtements pour les marchés de l'homme, de la femme et de l'enfant par l’utilisation de nouvelles techniques et machines de pointe, apprend-on auprès du Centre Régional d'Investissement (CRI) de l'Oriental

La ville de Guercif se dotera, prochainement, d'une nouvelle unité industrielle de textile, pour un investissement global de l'ordre de plus de 82,4 millions de dirhams (MDH), indique-t-on auprès du Centre Régional d'Investissement (CRI) de l'Oriental.


Ce projet, qui permettra de générer 350 emplois directs, a été approuvé lors de la 2ème Commission nationale des investissements qui s'est réunie en juillet dernier à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.


S'étalant sur une superficie de plus de deux hectares (20 816 m²), cette unité fabriquera des vêtements pour les marchés de l'homme, de la femme et de l'enfant par l’utilisation de nouvelles techniques et machines de pointe.


La conception de ce projet, porté par le groupe Vindi, sera faite selon les normes internationales d’hygiène et sécurité, d’environnement, ainsi que de fluidité des circuits de production, assure-t-on.


Taddart Green inauguré en 2019

Le groupe Vindi fondé en 1993, avait notamment inauguré en janvier 2019 une unité de confection de textile à Taddart dans la province de Guercif. Le site, baptisé Taddart Green, exclusivement destiné à l'export, notamment vers le marché allemand, avait nécessité un investissement de 10 MDH pour un objectif de 300 emplois.


A l’époque, le directeur exécutif du groupe Vindi, Saïd El Bernichi, avait fait savoir que ce projet, exécuté en 12 mois sur une superficie de 7 108 m², dont 1 968 m² couverts, avait bénéficié, dans le cadre du Plan d'accélération industrielle (PAI 2014-2020), du soutien du ministère de l'Industrie ainsi que de la subvention apportée par le Conseil de la région de l'Oriental, qui s'est engagé dans la lutte contre le chômage au niveau de la région.


À noter que la Région de l'Oriental avait décroché, en mai dernier, trois projets d'investissements pour un montant global de 1,94 milliards de dirhams (MMDH), sur les 17 projets approuvés lors de la tenue de la 1ère Commission nationale des investissements.


Quelque 1 611 emplois directs et 9 325 emplois indirects sont attendus dans ces trois nouveaux projets qui concernent le secteur de l’industrie, notamment le textile de maison, la fabrication de pâles d’éoliennes et la valorisation de sous-produits miniers pour la production de matériaux BTP.


La domiciliation de ces projets d’investissement dans la Région s’inscrit dans une dynamique globale que connaît l’économie de la Région de l’Oriental capitalisant sur les infrastructures et les projets structurants réalisés dans le cadre de l’Initiative Royale pour le Développement de la Région de l’Oriental et l’avènement du complexe portuaire Nador West Med qui offrira à la Région de l’Oriental et au Nord du Royaume une nouvelle ouverture sur le monde.


À rappeler que la 2ème Commission nationale des investissements instituée par la nouvelle Charte de l’Investissement, réunie en juillet dernier à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement Aziz Akhannouch, a approuvé 19 projets pour 31,5 MMDH correspondant à la création de 11 742 emplois directs et 9 280 indirects.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom