Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°592.Rues baptisées aux noms de salafistes, cache-misère de l’odonymie au Maroc

18.05.2020 à 09 H 15 • Mis à jour le 18.05.2020 à 09 H 34
Par
Des rues de Témara, baptisées aux noms de prédicateurs salafistes moyen-orientaux, puis débaptisées à la hâte, ont causé une petite tempête médiatique. Si l’émotion suscitée par ce choix intolérable est légitime, ce sont toutes les logiques dénominatives de nos espaces de vie publique qui doivent être mises à plat, car jusqu’ici, la propagande officielle doublée de l’effacement mémoriel, ont souvent été la règle
Réservé aux abonnés Il vous reste 93% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @MarocAmar
Le Desk En clair