logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Réunion
À Madrid, le Sommet de l’OTAN portera sur les menaces posées par le flanc sud

23.06.2022 à 12 H 30 • Mis à jour le 23.06.2022 à 12 H 30
Par

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a annoncé ce mercredi lors d’une conférence de presse, que le Sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), qui se tiendra à Madrid les 29 et 30 juin prochains, accueillera deux sessions de travail axées sur les menaces posées par le « flanc sud », apprend-on de l’agence presse Europa Press.


Albares a souligné qu’une session autour du « voisinage sud » sera organisée entre les chefs d’États et de gouvernements, au Palais de la Moncloa. Il a également précisé que le document à approuver lors de l’événement, le concept stratégique ou « la feuille de route » de l’Organisation pour la prochaine décennie, implique un regard sur le flanc sud, une question qui préoccupe particulièrement l’Espagne.


Des sources exécutives ont précisé que ledit document comptera environ 15 pages, et ne traitera pas la question des voisins du sud comme une « menace militaire », mais comme un certain type de « menace ».


Dans ce contexte, Albares a souligné qu’il est essentiel que l’OTAN puisse répondre aux menaces du flanc sud « pour parvenir à une véritable sécurité coopérative », ajoutant qu’ils ne sont pas «  les seuls concernés par ce front », faisant référence au reste des pays du sud de l’Europe.


Le responsable a indiqué qu’il n’est pas prévu qu’un des pays, faisant allusion au Maroc et à l’Algérie, se sente « visé ». « L’OTAN est défensive, pas offensive, et il est donc normal qu’elle se projette dans différents scénarios », a-t-il ajouté.


D’autre part, Il a assuré que Ceuta et Melilla n’ont pas besoin de « clins d’œil » dans le cadre du document final du rendez-vous et a rappelé que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déjà précisé que « chaque centimètre des territoires des alliés est parfaitement garantie par la solidarité de tous les États membres de l’OTAN ».


Le Sommet de l’OTAN accueillera 44 délégations internationales, dont 41 composées de chefs d’États et de gouvernements. Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères desdits États seront également présents.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu