Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Affaire Lamjarred : le ministre de la Culture déroge à son devoir de réserve

27.10.2016 à 11 H 40 • Mis à jour le 27.10.2016 à 11 H 41
Par

Interpellé hier matin dans un palace parisien et placé en garde à vue par la police judiciaire pour « agression sexuelle » selon Le 360 puis par nombre de sources médiatiques, le chanteur de variétés Saâd Lamjarred a reçu le soutien de Mohamed Amine Sbihi, ministre de la Culture dans des termes engageant le gouvernement au-delà de son devoir de réserve. Le ministre a déclaré au 360 suivre « avec un grand intérêt » l’affaire, affirmant que les autorités des deux pays étaient en contact « pour tirer au clair cette affaire. » Arguant que l’artiste est une « grande figure de la chanson marocaine », Sbihi a affirmé que les autorités marocaines allaient « faire tout le nécessaire pour régler le problème. ». Pour rappel, Lamjarred est sous le coup de poursuites aux Etats-Unis pour des faits similaires datant de 2010 et révélés par le Daily News en mai 2016Il avait été décoré un an aupravant par Mohammed VI d’un Wissam à l’occasion de la fête de la jeunesse.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu