S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Mobilisation
Après leurs marches interdites, les enseignants contractuels appellent à une grève de trois jours

21.03.2021 à 16 H 26 • Mis à jour le 21.03.2021 à 16 H 27 • Temps de lecture : 0 minutes
Par

Après avoir organisé les 16 et 17 mars deux marches successivement interdites et dispersées par les autorités, les enseignants contractuels annoncent ce dimanche le lancement d'une grève de trois jours. Elle aura lieu les 22, 23 et 24 mars, indique un communiqué de la Coordination organisant les enseignants. D'autres actions seront annoncées ultérieurement, indique-t-on.


Par ailleurs, ce samedi, des syndicats de l'enseignement ont également annoncé une grève qui aura lieu le 23 mars, annonce un communiqué. Elle a été lancée à l'initiative de trois organisations, la Fédération libre de l'enseignement, la fédération nationale de l'enseignement (UMT) et le syndicat national de l'enseignement (FDT).


Il est à rappeler qu'en marge de la dernière marche des enseignants contractuels du 17 mars, un individu en tenue civile a été arrêté et déféré devant le procureur du Roi, après avoir violenté des manifestations. De son côté, le CNDH a appelé à élargir le cercle des investigations pour enquêter sur les abus enregistrés durant les manifestations des enseignants à Rabat.



encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu