S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Football
CAN 2023 : la marche tranquille du Nigéria face à l’Angola

03.02.2024 à 00 H 37 • Mis à jour le 03.02.2024 à 00 H 37 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Les quarts de finale de la CAN 2023 ont débuté tranquillement par une victoire facile du Nigéria face à l’Angola. Avec toujours un Lookman décisif

L’Angola a fait illusion un petit quart d’heure seulement. Avant de comprendre que la soirée allait être longue. Et elle l’a finalement été, tant les nigérians ont dominé de la tête et des épaules ce premier quart de finale de la CAN 2023. Il aura quand même fallu un bon quart d’heure de match équilibré des deux côtés, au cours duquel les deux équipes se sont regardées en chien de faïence, au milieu de terrain surtout, avant que le Nigéria ne fasse parler sa puissance et sa verticalité. Et c’est d’ailleurs sur une belle transition offensive menée côté gauche par un superbe Moses Simon, que les Super Eagles allaient ouvrir le score et ne plus jamais être rejoints : débordement côté gauche dudit Simon, deux joueurs mis dans le vent, centre en retrait (arme fatale dans le foot) pour Lookman au point de pénalty, qui frappe du gauche et marque l’unique but qui enverra le Nigéria en demis.


Gelson Dala, buteur de l’Angola sur ce tournoi avec 4 buts et joueur frisson de ce premier tour aura beau se démener sur le front de l’attaque, son équipe est bien trop inoffensive pour véritablement inquiéter des nigérians physiques et bien en place. Au contraire, ce sont eux qui se montrent les plus menaçants et proches de mettre ce second but qui tuerait la rencontre.


Les attaques tombent de partout, notamment de ce trio de feu composé de Moses, Oshimen et surtout Lookman qui se pose comme le véritable dynamiteur de cette équipe. Le buteur de l’Atalanta Bergame en Italie est de tous les bons coups, dans un rôle de finisseur qu’on pensait davantage dévolu à Victor Oshimen. Après son doublé décisif contre le Cameroun en huitième, il est désormais le joueur qui aimante le plus de ballons offensifs, et fait de cette équipe du Nigéria, qui vient d’aligner un quatrième clean-sheet d’affilée, l’un des favoris de cette compétition. Et ce n’est pas ce ballon envoyé sur le poteau par l’angolais Zini à la 60ème qui viendra perturber des Nigérians sûrs de leurs forces. Leur esprit des déjà tourné vers la demi-finale, qui correspond davantage à leur statut de grand d’Afrique.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu