S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Banques
Crédit du Maroc réalise un RNPG de 159 MDH au premier trimestre

18.05.2024 à 02 H 06 • Mis à jour le 18.05.2024 à 02 H 06 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le résultat net part du groupe (RNPG) de Crédit du Maroc (CDM) s'est établi à 159 millions de dirhams (MDH) au premier trimestre de 2024, en hausse de 16,5 % par rapport à la même période un an auparavant. Cette hausse est attribuable à la croissance soutenue de l'activité commerciale et à sa gestion rigoureuse des charges et du risque, indique un communiqué de Crédit du Maroc, dont le Conseil de Surveillance s'est réuni jeudi sous la présidence de Mohamed Hassan Bensalah, pour examiner l'activité et les comptes arrêtés au 31 mars 2024.


Le résultat brut d'exploitation s'est, quant à lui, apprécié de 18,5 % à 400 MDH, grâce à la hausse du produit net bancaire (PNB) consolidé de 10 % à 791 MDH, fait savoir la même source, ajoutant que le coefficient d'exploitation s'est amélioré de 366 points de base pour s'établir à 49,4 %.


En ce qui concerne les investissements, Crédit du Maroc a engagé, sur le premier trimestre 2024, un montant total de 85 MDH principalement pour des investissements sur la plateforme technologique.


Le coût du risque consolidé du T1-2024 s'est fixé à 65 MDH. La hausse maîtrisée du coût du risque de 6,5 MDH traduit la poursuite d'une politique prudente en matière de provisionnement.


Les créances en souffrance ont évolué de 8 %, soit 4,1 milliards de dirhams (MMDH), avec un taux de créances douteuses et litigieuses maîtrisé à 7,7 % et un taux de couverture des créances en souffrance établi à 86 %.


Par ailleurs, Crédit du Maroc a généré une hausse de 7,1 % des emplois clientèle qui se sont élevés à 53,22 MMDH à fin mars 2024. Cette performance a été portée par une augmentation des crédits aux particuliers de 3,4 % à 20,61 MMDH et une croissance des crédits aux entreprises de 9,4 % à 31,34 MMDH.


Pour ce qui est des ressources bilan à fin mars dernier, elles ont affiché une amélioration de 2,7 % à 53,06 MMDH par rapport au T1-2023, grâce notamment à la bonne tenue des ressources à vue et des ressources d'épargne qui ont augmenté respectivement de 1,6 % à 37,13 MMDH et de 1,9 % à 10,15 MMDH.


Pour leur part, les dépôts à terme se sont hissés à plus de 4 MMDH, soit en évolution de 36,4 %.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu