logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Prédicateurs
Expulsion de l’imam Iquioussen: le tribunal administratif de Paris suspend la mesure

05.08.2022 à 13 H 44 • Mis à jour le 05.08.2022 à 13 H 50
Par

Le tribunal administratif de Paris a suspendu ce vendredi, l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, estimant que cela porterait une « atteinte disproportionnée à sa vie privée et familiale », apprend-on de l’agence de presse française AFP.


« Le seul motif tiré de l’existence d’actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination à l’égard des femmes ne (peut) justifier la mesure d’expulsion sans porter une atteinte grave et manifestement disproportionnée à son droit à mener une vie privée et familiale normale », a précisé le tribunal dans son jugement.


Suite à cette décision, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui avait annoncé la semaine dernière l’expulsion de ce prédicateur de 57 ans, a déclaré faire appel de cette suspension devant le Conseil d’État, soulignant sa détermination à « lutter contre ceux qui tiennent et diffusent des propos de nature antisémite et contraire à l’égalité entre les hommes et les femmes », fait-on savoir.


Pour rappel, la Cour européenne des droits humains (CEDH) a rejeté, ce jeudi, une demande de suspension de la mesure d’expulsion de l’imam vers le Maroc, tandis que le Maroc a délivré, ce mardi, un « laissez-passer consulaire » pour l’expulsion du prédicateur.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu