logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Conseil
Favoritisme de McKinsey en France: Macron visé par une enquête du Parquet

24.11.2022 à 15 H 54 • Mis à jour le 24.11.2022 à 16 H 04 • Temps de lecture : 0 minutes
Par

Le quotidien Le Parisien annonce ce jeudi que trois juges d'instruction français enquêtent sur des soupçons de financement illégal de la campagne d'Emmanuel Macron en 2017. En toile de fonds, les relations entre le chef de l'État et son entourage avec le cabinet américain McKinsey et les conditions d'attribution de contrats publics, fait-on savoir.


L'information judiciaire a été ouverte pour des chefs de favoritisme et de financement illégal de campagne électorale par le Parquet national financière (PNF) français.


« Seule certitude à ce stade, des liens existent entre le chef de l’Etat, son entourage et l’entreprise américaine », relève le média français.


L'enquête fait suite à un rapport de la Commission d'enquête du Sénat, rendu public en mars dernier et pointant du doigt l'influence croissant des cabinets de conseils privés sur les politiques publiques.


A l'époque de la publication du rapport, le président français s'était défendu de tout irrespect des règles des marchés publics, avant de lancer à ses détracteurs : « s'il y a des preuves de manipulation, que ça aille au pénal ».

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu