logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Social
La Fondation Marocaine de l’Étudiant devient Jadara Foundation et élargit son programme

31.03.2022 à 13 H 15 • Mis à jour le 31.03.2022 à 13 H 15 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

La Fondation Marocaine de l’Étudiant a dévoilé, ce jeudi, sa nouvelle identité et ses nouveaux axes de travail. Elle change de dénomination pour devenir Jadara Foundation. La Fondation continuera d'être un acteur dynamique dans l’accompagnement des jeunes bacheliers méritants et issus des conditions sociales précaires. Elle réaffirme son positionnement pour que son action couvre en plus des bacheliers méritants, d’autres populations.


Créée en 2001, la désormais Jadara Foundation est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique, dont la mission est de contribuer au développement de l’ascension sociale au Maroc et de lutter contre les déterminismes sociaux, de territoires et de genre.


Durant ses vingt années d’existence, la fondation a pu aider plus de 2 150 jeunes méritants à dépasser le déterminisme social, territorial ou de genre en entamant des études supérieures de qualité.


À travers sa nouvelle stratégie, Jadara Foudation vise à faire bénéficier 10 000 personnes à l’horizon 2030, et à faire gagner 10 places au Maroc dans le Global Social Mobility Index du World Economic Forum à l’horizon 2032.


Interrogé par sur les raisons derrière le changement de dénomination, le président de Jadara Foundation, Hamid Ben Elafdil, nous a expliqué que, tout d’abord, « la nouvelle dénomination exprime parfaitement l’ADN de la fondation depuis vingt ans. Jadara signifiant mérite en arabe, notre combat est d’accompagner les jeunes méritants dans leur ascension sociale ».


Le président ajoute ce changement d’identité vient souligner l’élargissement du programme d’accompagnement de la Fondation. « Nous élargissons l’accompagnement des bacheliers méritants à d’autres cibles, qu’elles soient porteuses de projets entrepreneuriaux ou à fort potentiel sportif ou artistique », explique-t-il.


Ainsi, la nouvelle offre de la Fondation sera structurée autour de quatre pôles de programmes : des programmes d’accompagnement à destination des jeunes méritants issus de conditions sociales précaires leur permettant de poursuivre des études supérieures  des programmes de financement, de coaching et de mentorat  des projets de renforcement des capacités des jeunes qualifiés pour une reconversion professionnelle  et des programmes de promotion et d’accompagnement des jeunes talents, artistiques et sportifs.


Sans pour autant dédouaner l’État de ses responsabilités vis-à-vis de la population, Hamid Ben Elafdil reste persuadé que la société civile se doit d’apporter sa contribution pour établir une justice sociale, et ce, grâce à l’éducation et au partage de la connaissance. « Le Maroc peut offrir beaucoup d’opportunités aux jeunes, mais malheureusement peu le savent… le premier frein à l’ascension sociale est l’accès à l’information », a-t-il déploré.


Militant convaincu, le président de Jarada nous a affirmé «  qu’à chaque fois que nous voyons les résultats scolaires de nos bénéficiaires et l’évolution de leurs carrières, nous avons les larmes aux yeux et le cœur qui bat ».

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu