logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Agriculture
La production de blé du Maroc devrait chuter de 70 % pour la campagne 2022-23

11.04.2022 à 15 H 12 • Mis à jour le 11.04.2022 à 15 H 12 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

La production de blé du Maroc devrait chuter de 70 % au cours de la campagne céréalière de juin-mai en raison des conditions météorologiques (sècheresse exceptionnelle), a indiqué le département américain de l'Agriculture (USDA), citée par l'agence Dow Jones.


La production devrait chuter à 2,25 millions de tonnes métriques par rapport aux 7,54 millions de tonnes de l'année en cours, a indiqué l'USDA dans son rapport annuel sur les céréales et les aliments pour animaux au Maroc.


« Les précipitations sont inférieures à la moyenne depuis fin novembre, provoquant un ralentissement significatif de la croissance et du développement des plantes », a déclaré l'USDA.


En 2022-23, les importations de blé du Maroc devraient augmenter d'environ 9 % à 6 millions de tonnes par rapport à l'année en cours en raison de la faible production céréalière, a indiqué l'USDA.


Les perturbations de l'approvisionnement en provenance d'Ukraine et de Russie, qui représentent ensemble 24 % des importations de blé du Maroc, ont accru la volatilité des prix et la disponibilité, ajoute la même source.


« Cependant, les importateurs font état de confiance et travaillent avec des fournisseurs alternatifs dans l'UE, en Australie et en Amérique du Sud », a poursuivi l'USDA. « Le Maroc reste un marché axé sur les prix et les exportateurs recherchent des origines d’approvisionnement moins chères »


L'estimation des importations de blé pour l'année en cours a été portée à 5,5 millions de tonnes par rapport à une estimation antérieure de 5 millions de tonnes, sur la base des renseignements de l'industrie et des données disponibles, a indiqué l'USDA.


Cependant, les importations pour la saison de juin 2021 à janvier 2022 devraient chuter de 11 % à 2,39 millions de tonnes, contre 2,67 millions de tonnes l'année précédente, a indiqué l'USDA.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu