logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Etats-Unis
«L’arnaqueuse de Marrakech» rembourse ses victimes avec l’argent de Netflix

07.02.2021 à 12 H 58 • Mis à jour le 07.02.2021 à 13 H 00 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

La fausse héritière allemande Anna Sorokin (alias Anna Delvey), qui prétendait détenir une fortune de 60 millions d'euros et qui a arnaqué plusieurs membres de la haute société new yorkaise, des entreprises, des banques etc., connue au Maroc pour avoir laissé une lourde ardoise après un séjour au palace La Mamounia à Marrakech, tente maintenant de se faire pardonner en remboursant ses victimes avec l’avance de 320 000 dollars reçue de Netflix pour un docu-fiction sur sa vie.


De cet argent, 199 000 dollars sont allés au remboursement des banques et 24 000 dollars pour compenser les amendes de l'État, selon son dossier judiciaire examinés par Insider.


Sorokin, 29 ans, s’est infiltré sur les milieux bourgeois de New York, vivant dans des hôtels de luxe et côtoyant l’élite de la ville. Elle a été reconnue coupable en avril 2019 et condamné à 12 ans de prison, après un procès houleux.


Pour payer sa dette à La Mamounia, où elle a occupé un des riads privés, Sorokin avait emprunté 70 000 dollars à son ancienne amie, Rachel Williams, journaliste de Vanity Fair qu’elle avait invitée lors de son escapade à Marrakech. Rien n’indique que cette dernière sera remboursée, ceci-dit, Williams avait elle aussi vendu son histoire à la chaîne câblée HBO pour une adaptation télévisée de sa mésaventure à plus de 335 000 dollars et à l’éditeur Simon &  Schuster pour 300 000 dollars en avance à un projet de livre…


Sorokin devrait cependant être libérée de prison ce mois-ci pour être expulsée vers l'Allemagne.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu