Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Tourisme
Le binôme Benabbès-Taarji / Chérif-Alami brigue la présidence de la CNT

03.07.2021 à 12 H 55 • Mis à jour le 04.07.2021 à 12 H 37
Par

Jalil Benabbès-Taarji, directeur général du groupe hôtelier Tikida et président de l’Association nationale des investisseurs touristiques, et Aziz Chérif-Alami, DG d’Atlas Voyages, se portent candidat pour la présidence de la Confédération nationale du tourisme (CNT), dont l’Assemblée générale élective se tiendra le 17 juillet, en remplacement du duo Abdellatif Kabbaj et Fouzi Zemrani.


« Cette candidature, portée par deux chefs d’entreprises marocaines et leaders dans leurs métiers, est principalement motivée par l’ambition de reconstruire une structure professionnelle plus représentative, forte, légitime et crédible, qui dispose des moyens humains et financiers nécessaires pour participer activement et efficacement au pilotage stratégique et opérationnel du secteur, et ce, en étroite collaboration et en parfaite intelligence avec les pouvoirs publics, à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale et locale », écrit le binôme dans un communiqué parvenu au Desk le 2 juillet.


« En particulier, à court terme, les effets dévastateurs de la pandémie sur tous les maillons de la chaîne de valeur touristique (hébergements, agences de voyage, transports touristiques, guides, locations de voitures, restauration, animation, artisanat, infrastructures culturelles, …), exigent une CNT engagée, déterminée et significativement renforcée, pour proposer et peser sur les décisions stratégiques qui conditionneront l’avenir de toutes les professions du Tourisme, et, en premier lieu, les programmes de sortie de crise et de relance », ajoutent-ils, précisant que « la réussite de ce projet passera nécessairement par un effort de pédagogie et un travail d’intelligence collective avec tous les acteurs de notre chaine de valeurs en commençant par les fédérations et associations professionnelles, les acteurs des territoires et les entreprises de références. »


Benabbès-Taarji, par ailleurs ancien président de la Fédération nationale du tourisme (la FNT, devenue en 2014 la CNT) et Chérif-Alami, ambitionnent de participer à la remise à plat des visions touristiques 2010 et 2020 : « Le partenariat Public-Privé, qui a fondé il y a vingt ans la nouvelle ambition touristique nationale, doit aujourd’hui être remis à plat et repensé, à travers une nouvelle gouvernance, adaptée aux spécificités du Tourisme. Bâtir une nouvelle gouvernance est, aujourd’hui plus que jamais, la condition préalable pour se projeter vers l’avenir avec confiance et sérénité et, partant, relever et rénover l’image passablement ternie de ce secteur économique stratégique. »

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu